Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:28




""" Que vous avez de grandes oreilles ! C’est pour mieux vous entendre mon enfant ! """

Au fil des âges, les stratégies, le matériel, les armements ont évolué de façon considérable. Jusqu’à l’arrivée de l’artillerie, le plus souvent, une armée était une combinaison de cavaliers et d’hommes à pied dont les deux camps se tenaient à portée de vue l’un de l’autre, quand ce n’était pas directement au contact. A l’exception du recours à la poliorcétique, c’est-à-dire aux techniques de siège, jusqu’au 19ème siècle, la grande majorité des batailles était de courte durée (quelques heures) et se déroulait uniquement en journée. En règle générale, les deux parties se battent à un endroit choisi dont la ligne de front se limitait à quelques centaines de mètres (Crécy-1346, Azincourt-1415) voire quelques kilomètres au maximum (Waterloo-1815, Solferino-1859).

L’évolution des technologies, des tactiques militaires et du matériel permettait d’accélérer le mouvement des troupes, le déplacement de l’artillerie, d’accentuer les tirs lointains et de surprendre l’ennemi. Ces nouvelles normes nécessitèrent forcément la mise en œuvre de systèmes d’identification ou de localisation de l’adversaire permettant aux différents échelons de commandement, des prises décisions plus rapides.

Dès le début du 20ème siècle, les premiers aéronefs apporteront une nouvelle dimension. D’abord utilisée de façon passive au service de la reconnaissance et de l’artillerie, l’aviation démontra rapidement de grandes capacités d’action et de pénétration. Cette nouvelle arme connaîtra un développement exponentiel durant la première guerre mondiale dans les missions de chasse ou de bombardement et très vite, les états-majors s’adaptèrent aux nouvelles normes de la guerre moderne.

Jusqu’à l’arrivée des premiers radars et durant plusieurs décennies, la détection acoustique sera donc le seul moyen d’identification à longue distance utilisé par les armées afin de déterminer l’origine d’un tir d’artillerie ou de prévenir l’approche d’aéronefs et d’en estimer la direction. C’était une évidence, avec la maîtrise de l’air, l’ennemi pouvait déboucher de partout et frapper à toute heure du jour ou de la nuit.



Cette carte était utilisée dans un centre de défense antiaérien. Celle-ci est centrée sur la ville de Dessau et regroupe l’espace aérien entre Berlin, Leipzig et Dresdes. Les annotations reçues des postes d’écoute et d’observation sont indiquées dans les cercle concentriques et déterminent la progression et la trajectoire en temps réel des bombardiers ennemis.



_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:29

Comment cela fonctionne-t-il ? Question

La détection acoustique est la science de l’utilisation du son destinée à déterminer la distance et la direction d’un objet. En règle générale, les appareils de détection acoustiques sont constitués d’un ensemble de cornets fixés sur un support métallique. Ces cornets ou « oreilles » pivotent sur un axe et sont destinés à recevoir et intensifier les vibrations d’une source sonore. Ce dispositif est relié par des conduits auditifs aux oreilles d’un opérateur chargé d’en recueillir les ondes. Les cornets horizontaux déterminent l’azimut et les cornets verticaux marquent l’élévation.



Isolé, le détecteur acoustique n’est d’aucune utilité. L’essence d’un dispositif antiaérien est de détecter et détruire les appareils hostiles et pour cela, il faut pouvoir les localiser dans un espace à trois dimensions avant de les frapper. Les données recueillies par le détecteur acoustique sont traitées au profit des intervenants chargés de la riposte. La devise était simple « Un tir contre avion ne se règle pas, il se prépare » et pour que l’ensemble défensif soit homogène, il faut tenir compte de plusieurs paramètres et conditions à savoir :

1 -La propagation du son
2 -La perception sonore
3 -L’environnement
4 -Le traitement
5 -La coordination
6 -Les transmissions

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:30

1 -La propagation du son :

Les sons progressent à plus ou moins 340 mètres/seconde et cette vitesse varie sensiblement selon les conditions météorologiques. Lorsque le son émit par le moteur d’un avion arrive de façon effective aux oreilles d’un opérateur, la cible a déjà progressé dans l’espace.


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:31

2 -La perception sonore :

Quel que soit la conception du détecteur acoustique, les principes d’audition sont les mêmes. Dès que la source sonore parvient aux oreilles de l’opérateur, il oriente les cornets de détection sur un plan horizontal (gisement) et vertical (élévation) en direction de la cible jusqu’au moment où le son se stabilise de façon stéréophonique au centre de son image sonore personnelle. Il obtient ainsi une direction et une élévation relativement précise et peut alors considérer que l’objet volant est « locked on ».Deux opérateurs travaillant conjointement sur le même appareil acoustique augmenteront sensiblement la précision de la localisation.


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:32


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:33

3 -L’environnement :

La perception d’un son est forcément amplifiée par les cornets mais pour les opérateurs à l’écoute, plusieurs éléments pouvaient perturber une bonne audition. D’abord, il y a les bruits ambiants inhérents à l’activité humaine aux alentours de l’appareil. Ensuite, il y a également les bruits atmosphériques tels que la pluie, l’orage, la neige, etc …

Il faut également tenir compte des bruits dus à la structure de l’appareil lui-même et le choix de l’emplacement est important car un terrain trop vallonné génère des échos et fausse la réception sonore. L’utilisation de matériaux d’isolation pour les cornets et d’amortissement des vibrations pour la structure amélioreront sensiblement le repérage des sons.


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:34

4 -Le traitement :

Au début, l’opérateur ne pouvait donc déterminer que le déplacement d’un l’aéronef ou d’un dirigeable sans beaucoup d’autres indications. Au fil du temps, des instruments de mesures seront adjoints aux grandes oreilles afin de peaufiner la localisation et la progression de l’appareil ennemi dans l’espace. D’abord, Il s’agira principalement de calculateurs mécaniques peu fiables et de conception primaire. Au fur et à mesure, ces premiers calculateurs seront remplacés par des appareils électromécaniques. Les données seront alors traitées au moyen de systèmes de pointage et de conversions destinés à préciser vitesse, distance, altitude et changement de cap. Ces instruments de plus en plus performants seront en constante évolution et ils permettront également d’établir des corrections de tir destinées à l’artillerie antiaérienne.



Appareil de traitement US

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:35

5 -La coordination :

Après les balbutiements dus à une coordination déficiente et à un matériel inadapté, les moyens engagés sont de plus en plus importants et les unités de « grandes oreilles » deviennent des éléments essentiels de la défense antiaérienne. Cette grosse machine regroupe rapidement des centres de Défense contre aéronefs rassemblant

Des postes d’observation généralement proches de la ligne de front.
Des unités de détection acoustique et leurs grandes oreilles.
Des sections de projecteurs antiaériens en cas d’attaques nocturnes.
Des batteries de défense antiaérienne lourdes et légères.
Des unités en charge des ballons captifs pour la protection des sites.
Des escadrilles de protection attachées à la défense antiaérienne.
Des unités supplétives chargées du suivi des avions ennemis à travers le territoire.
Des liaisons avec les autorités civiles en cas d’alerte ou d’extinction des lumières dans les secteurs menacés.
Des troupes chargées de disperser de larges rideaux de fumée afin d’empêcher l’ennemi de viser les installations au sol.
Des unités logistiques conséquentes à tous les niveaux.
Etc….



Vue d'un détecteur acoustique et d'un projecteur

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:35

6 -Les transmissions :

Une telle organisation exige des moyens de liaison extrêmement performants. Les cornets acoustiques ont une portée limitée et l’augmentation constante de la vitesse des avions impose un temps de réaction extrêmement rapide. La communication à distance est la clé essentielle d’un dispositif d’alerte et les états-majors s’assureront que les meilleurs réseaux seront utilisés afin d’assurer une coordination efficace entre tous les différents acteurs ou servants très souvent éloignés les uns des autres.



Vue d'une table anglaise pendant le Blitz

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:36

istorique....

Pendant l'entre deux guerre...

En Allemagne, Le Hornbostel avait ouvert la voie aux futurs appareils de détection acoustiques allemands mais le traité de Versailles a mis un terme à l’évolution de ce matériel spécifique. Ces contraintes n’ont toutefois pas empêché l’Allemagne de travailler de façon discrète sur plusieurs projets. Durant les années 1920, Le professeur Erich Waetzmann et certains secteurs de l’industrie (Electroacustic, Askania, Siemens, Zeiss Ikon, etc…) développent de nouveaux projets et appareils.

1935 est une année charnière car les nouvelles qui arrivent d’outre-Rhin ne sont pas encourageantes. En effet, en Janvier, la Sarre est réincorporée au Reich, en Février, le chancelier Adolf Le chancelier décrète la renaissance de la Luftwaffe, en Mars, il rétablit le service le militaire obligatoire et porte son armée de 100.000 à 500.000 hommes et durant le mois de Mai, c’est au tour de la marine de guerre allemande de s’engager sur le chemin d’un réarmement général. Les restrictions de Versailles ne sont plus que souvenirs.



RRH – firme Electroacustic

Par l’intermédiaire du Flak Rüstungsprogramm (Planification de l’armement antiaérien) et après de nombreux essais et recherches, l’armée allemande se dote progressivement du Ringtrichter Richtungshörer Horchgerät (RRH).

Cet appareil de détection acoustique rassemble de nombreuses qualités. La structure en forme d’anneau et la forme arrondie des récepteurs diminuent les nuisances sonores principalement causées par les intempéries et ces performances d’écoute sont satisfaisantes. Le transport est facile et l’encombrement est limité. La portée est estimée à une quinzaine de Km dans les meilleures conditions.

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:37


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:37


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:38

Schéma de principe


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:42

1943 – 1945 : des civils au service des grandes oreilles

Le remplacement progressif des grandes oreilles par des radars plus performants ne change pas fondamentalement une organisation défensive qui mobilise un personnel conséquent. Les années se succèdent et les différents fronts réclament de plus en plus de combattants. De nombreux postes d’écoute, d’observation et de DCA nécessitent l’engagement ou la mobilisation d’un personnel auxiliaire féminin, d’hommes n’ayant pas ou plus l’âge de combattre voire de blessés et mutilés après leurs revalidations. Quel que soit la nationalité, ces hommes et ces femmes tiendront un rôle primordial jusqu’à la fin du conflit.

Lors du blitz, les unités de détection acoustique, les radars et l’Observer Corps ont été les pierres angulaires de la défense antiaérienne britannique. Suite à son dévouement et son rôle durant la bataille d’Angleterre, l’Observer Corps s’est vu accordé le titre « Royal » par le Roi Georges VI. Cette organisation de défense civile administrée par la RAF devenait ainsi le ROC (Royal Observer Corps).

A partir de l’été 1942, La situation s’améliore avec la diminution des bombardements allemands. Cette situation n’empêchera pas l’incorporation de personnel féminin dans l’ATS (Auxiliary Territorial Service) et plus particulièrement au sein de la RAF dans les unités chargées de la défense antiaérienne.

Allemagne (Septembre 1942), face à une situation militaire incertaine, la chancellerie ordonne le transfert de 120.000 hommes chargés de la défense aérienne du Reich pour renforcer les unités de combat au sol.



Très vite, les places vacantes seront attribuées aux hommes et femmes du Reichsarbeitsdienst (Service du travail volontaire) lesquels seront suivis plus tard par de jeunes Luftwaffenhelfer (étudiants du secondaire et apprentis de 16 à 18 ans) dont beaucoup seront en charge des postes d’observation, de DCA. Jusqu’à la fin du conflit, hommes, femmes et adolescents seront au service d’une cause désespérée.



Début 1945, plus de 5.500 détecteurs acoustiques sont encore déployé sur le sol allemand mais leurs jeunes servants, hommes et femmes, payeront un lourd tribut en étant la cible régulière d’attaque au sol de la part des chasseurs d’escorte alliés dont la protection des bombardiers contre une chasse ennemie devenue inexistante, n’était plus primordiale.


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:43

La fin des détecteurs acoustiques

Les dernières années du conflit ont démontré que les Etats Unis et la Grande Bretagne utilisaient des radars fonctionnels et efficaces mais le côté secret de cette technologie de pointe en interdisait la publication. Jusqu’en 1945, les autorités et la censure ont présenté auprès des médias les localisateurs acoustiques comme étant la référence des systèmes de repérage et de détection. La réalité est que les radars alliés avaient rapidement évolué et de plus, ils étaient supérieurs aux appareils de même type développés par l’Allemagne ou le Japon.



8 Mai 1945, une fois encore, l’Europe est en cendre et la reconstruction s’effectuera conjointement à l’établissement d’une ligne de démarcation où se feront face durant plusieurs décennies, les deux armées les plus puissantes du monde. Le 2 septembre 1945 marque la capitulation du Japon. La fin du second conflit mondial scelle définitivement le sort des cornets acoustiques. Après un demi-siècle de services rendus, les grandes oreilles sont maintenant remplacées par des appareils dont les capacités de localisation et de traçage d’avions ennemis sont incomparables et nettement plus performantes. Les technologies associées aux radars ne cesseront d’évoluer mais cela est une autre histoire


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:44

Manuel officiel édité par les services de la Défense et de l’Education Nationale Fin années 1930


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:45

dans les bandes dessinées

Tintin et le sceptre d'Ottokar


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:46


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:47


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:48

Cornet acoustique sur le front de l'est


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:49


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:51

https://www.youtube.com/watch?v=YDrT__kcsZg

petite vidéo des actualités cinématographiques Française faites attention a partir de la 10 ième minute !

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La détection accoustique pendant la seconde guerre mondiale.

Message  Hick22 le Mar 26 Juil 2016 - 21:52

Cornet acoustique sur le mur de l'atlantique


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 820
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum