Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


3 - Les forces navales et les bombardements navals prévus sur Omaha Beach le D DAY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

3 - Les forces navales et les bombardements navals prévus sur Omaha Beach le D DAY

Message  Hick22 le Mer 17 Aoû 2016 - 12:47

Les forces navales et les bombardements navals prévus sur Omaha Beach

Les FSG "Fire Support Group", groupes d'appui de feu de la force "O" étaient divisés en 6 groupements.



Organisation des Forces Navales US (Task Force 122)



Les chenaux des forces de bombardement

Le FSG1 comprenaient les 2 grands navires, Texas et Glasgow, mouillés dans un chenal dragué devant la Pointe de la Percée, pour ne pas risquer d'en sortir et de toucher des mines. Ils étaient ainsi plus vulnérables aux tirs de l'artillerie côtière, mais celle-ci ne se manifesta pas du tout devant Vierville.



Le cuirassé "USS Texas" (avec 10 pièces de 356mm et 12 de 127mm) était mouillé à 6 miles nautiques au large de Vierville et devait tirer 190 coups de ses 127mm sur les WN 72 et 73 de la descente de Vierville, (226 obus de 356mm devaient viser uniquement la pointe du Hoc).















le cuirassé USS"Texas"



Le croiseur "HMS Glasgow", (armé de canons de 150mm), mouillé à 5 miles de Vierville, devait bombarder la descente de St-Laurent.





croiseur type HMS "Glasgow"





Les objectifs des Forces Navales





les LSI et LST étaient mouillés en 2 grandes files à 8 miles nautiques au large d'Omaha Beach. Les navires ont mouillé à partir de 2h du matin le 6 juin, et ont commencé de suite à mettre à l'eau et à charger les péniches d'assaut LCVP et LCA
La route des péniches de débarquement se situait entre les grands navires de guerre qui fournissaient l'appui de feu naval et qui se trouvaient plus proches (le "Texas" était mouillé à 5 miles nautiques).
La ligne de départ des péniches était à 2 miles de la côte.


Dernière édition par Hick22 le Mer 4 Jan 2017 - 11:51, édité 1 fois

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 926
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 - Les forces navales et les bombardements navals prévus sur Omaha Beach le D DAY

Message  Hick22 le Mer 17 Aoû 2016 - 12:59

Le groupe d'appui de feu FSG2 ("Fire Support Group N°2) était mouillé devant Colleville et se composait du vieux cuirassé USS "Arkansas" armé de 12 canons de 305mm et des croiseurs légers Français "Georges-Leygues" et "Montcalm" armés chacun de 9 canons de 150mm.
Il devait agir contre les WN de Saint Laurent, du Ruquet et de Colleville et contre la batterie Allemande de Longues (4 canons de marine de 150mm sous casemates de béton).



le cuirassé "Arkansas" en 1942



Un tir de l'"Arkansas" devant Colleville



Une tourelle de 2 canons de 305mm de l'"Arkansas"



Des LCVP passent devant l'Arkansas"






L'Arkansas en 1942



Un ponton Rhinoferry chargé passe devant la proue de l'"Arkansas"



L'Arkansas



L"Arkansas" avec en arrière-plan les 2 croiseurs Français



"Arkansas" et "Georges-Leygues" vus du "Montcalm"



Sur le "Montcalm", les douilles de 150mm





Le "Montcalm"



Tourelles avant du "Montcalm"



La flotte vue du "Montcalm"



Première salve du Montcalm, le 6 juin avant 6h00



A bord du "Montcalm"



Le "Georges-Leygues" sous le feu de la batterie de Longues



Un des 2 croiseurs Français, à gauche un destroyer



Vu du Montcalm





Le Second-Maître Molguet, le 6 juin 44 à midi, à bord du Montcalm



A droite, l'avant d'un des croiseurs Français devant Port-en-Bessin, à gauche une corvette



Vu du Montcalm, le Georges-Leygues et l'Arkansas

[url=http://www.servimg.com/view/16526504/2606][/url

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 926
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 - Les forces navales et les bombardements navals prévus sur Omaha Beach le D DAY

Message  Hick22 le Mer 17 Aoû 2016 - 20:00

Le FSG3 comprenait les destroyers (assurant par ailleurs la protection des grands navires):
Du côté ouest: les destroyers Thompson, McCook, Carmick, et à la Pointe du Hoc les Talybont et Satterlee.
Du côté est: les destroyers Baldwin, Hardin, Melbreak, Emmons, Tanatside, Doyle.

Tirant depuis 3 ou 4 miles de la côte, les destroyers "USS Thompson" et "USS Mc Cook" devaient envoyer des centaines d'obus de 127mm sur les défenses de la pointe de la Percée (WN74) pour le "Thompson" et les WN 72 et 71 à la descente de Vierville pour le "Mc Cook". Le "Harding" était en début de journée devant Colleville.
Le destroyer "USS Carmick" tira 250 coups de 127mm sur le WN 70.





Destroyer USS "Harding" (du même type que les "Mac Cook", "Thompson" et "Carmick")



le destroyer USS "Thompson"

D'autres navires plus petits formaient le FSG4 et devaient tirer de plus près sur les défenses de la plage, profitant de leur faible tirant d'eau:

FSG41: (assurant la direction du FSG4), notamment tous les patrouilleurs PC ou SC chargé aussi du balisage des plages: de l'ouest à l'est: PC567, PC568, PC1225 (tous 3 devant Vierville), PC618, SC1360, PC553, SC1291, PC552, SC1337
Le patrouilleur PC568 devait tirer sur les WN70 et 71.

FSG42: tous les LCT(G) : à l'ouest les LCG424, 426, 449. A l'est les LCG 687 et 811.

Devant Vierville, il y avait notamment le LCT(G)424 (Landing Craft Tank, Guns), des Royal Marines, avec deux canons de 114 mm, accompagnait la vague d'assaut de tête, et qui devait tirer à 06h00 une centaine d' obus sur des points fortifiés repérés à Vierville.



Plan d'un LCT (G)



le LCT(G) 1062 de la Royal Navy


FSG43: comprenait tous les LCT(R) (Landing Craft Tank, Rockets) :
De l'ouest à l'est, on note les LCT(R) 366, 423, 447, 450, 452, 464, 473, 482, 483

3 étaient devant Vierville: les LCT(R) 366, 423 et 447, mouillés à 3.000 mètres du rivage, devaient tirer chacun 1.000 roquettes autour des WN72 et WN 70 quand la vague d'assaut de tête serait à 300 mètres de la plage (6h20).
Ces navires étaient des LCT modifiés par l'installation d'un millier de lance-roquettes de 100mm.
Ils devaient ensuite recharger leurs lance-roquettes et pouvoir tirer à nouveau si nécessaire à 10h00. Ce ne fut pas le cas.

FSG44: comprenait, devant Vierville, les 4 LCT(A) chargé des 8 Shermans standard et des 4 Shermans-dozer. Les Sherman standard devaient tirer 150 obus depuis leur ligne de départ à 2700m du rivage.

FSG45: comprenait les péniches antiaériennes LCF (Landing Craft Flak), dispersées dans toute la zone.



Plan d'un LCF3 (Landing Craft Flak)









LCT(R) 48 de retour vers l'Angleterre




Plan d'un LCS (Landing Craft Support)



Un LCS






Le FSG5 comprenait les LCT(HE) transportant les obusiers de 105mm sur chassis blindé automoteur, qui devaient suivre le FSG43 . Notamment le LCT 464 transportant des obusiers du 58ème Bataillon Blindé d'Artillerie de Campagne, devaient débarquer à 8h00 sur Dog White. Ces obusiers étaient disposés pour tirer depuis leur LCT, commençant à une distance de 8.000 mètres vers 6h00 et terminant à 3.700 mètres à 6h25. Leur allocation était de 100 obus par canon.

Le FSG62 comprenaient 12 LCS (Landing craft Support) dont les 6 LCS chargés d'accompagner et guider les LCT chargés de chars vers Dog Green et Dog White, puis de se rapprocher de la côte au plus près (grâce à leur très faible tirant d'eau) et assurer un appui de feu à la première vague jusqu'à 7h30. Ces LCS, petits bâtiments, avaient été transportés par les LSI "Carrol" et Jefferson" et les LST310, 315, 317, 375.





le LCT(R) 440 de la RN, et les batteries de lance-roquettes







les rampes de lancement de fusées d'un LCT(R)



un châssis de lance-roquettes destiné à un LCS

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 926
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 - Les forces navales et les bombardements navals prévus sur Omaha Beach le D DAY

Message  Hick22 le Mer 17 Aoû 2016 - 20:21

Petit aperçu en vidéo de la puissance de feu de tous ces bateaux...

https://www.youtube.com/watch?v=31nt2fsMORU


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 926
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 - Les forces navales et les bombardements navals prévus sur Omaha Beach le D DAY

Message  Hick22 le Mer 17 Aoû 2016 - 20:31

A partir de l'heure H, les tirs navals devaient être transférés sur des cibles à l'intérieur des terres, en attente des indications des groupes de contrôle de tirs navals à terre (NFSCP) et affectés aux bataillons d'assaut (4 NFSCP pour Vierville, les bataillons 1, 2 et 3/116 , et les Rangers). Voici la répartition des groupes de liaisons navals (NSFCP) entre les navires et les unités à terre



Des avions d'observation étaient disponibles jusqu'à H + 5 heures (11h30). On avait choisi pour ce travail des paires de monoplaces Spitfire, l'un assurant l'observation et le réglage des tirs, l'autre la protection. Des avions plus lents auraient été trop vulnérables. Certains étaient pilotés par des Britanniques, d'autres par des Américains reconvertis des hydravions embarqués de reconnaissance de l'USNavy (escadrille VCS7 du LtCommander Denton, USN). Pour 400 sorties le 6 juin, 6 de ces avions ont été abattus par la Flak, sur l'ensemble des plages.



un chasseur "Spitfire" de la VCS7



le "briefing" avant une mission des pilotes de la VCS7

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 926
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 - Les forces navales et les bombardements navals prévus sur Omaha Beach le D DAY

Message  Hick22 le Mer 17 Aoû 2016 - 20:42



La carte visible ici (vous pouvez l'étudier plus facilement par morceaux: N° 1NO, 2N, 3NE, 4CO, 5C, 6CE, 7SO, 8S, 9SE) est la reproduction d'un original de 1m30 x 1m30 représentant Omaha Beach et son arrière-pays, au 1/25000. Il s'agit d'un montage manuel de 9 cartes US au 25000ème renseignées en surimpression avec toutes les défenses allemandes repérées dans la zone couverte. Il a été réalisé à bord du Montcalm et servait au repérage des objectifs désignés par le NSFCP (Navy Shore Fire Control Party) rattaché au Montcalm à terre. Il a été complété au crayon par les positions de mouillage des navires de bombardement: Texas, Glasgow, Arkansas, GLeygues, Montcalm.



Au dos se trouvait les légendes de ces indications.



1NO,


2N,


3NE,


4CO,


5C,


6CE,


7SO,


8S,


9SE

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 926
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Organisation de la US Navy pour le D DAY

Message  Hick22 le Jeu 18 Aoû 2016 - 22:09

La Navy était organisée de la façon suivante (Western Task Force) :

‑ La Task Force 122, aux ordres de l'Amiral Alan G. Kirk, était responsable de l'aspect maritime du débarquement. Elle comprenait les forces O (Omaha Beach), U (Utah Beach) , et B (appui).
‑ La Task Force 124 (Force O) à destination Omaha Beach, embarqua à partir des ports de Portsmouth et de Poole, et était commandée par le Real Admiral J.L. Hall, à bord de son navire‑amiral, l'USS Ancon.
‑ La Task Force 126 (Force B), surnommée Force d’appui, était commandée par le Commodore C. D. Edgar. Elle était affectée au transport des unités qui venaient, après les divisions d'assaut, afin d'élargir les têtes de plage. Ces navires étaient chargés dans les ports de Fowey et Falmouth et devaient rejoindre les abords d'Omaha, dans la fin d'après midi du jour J.
La Task Force 127 était cahrgée des services
La TaskForce 128 était chargée des ports artificiels sur Utah et Omaha Beach




L'organisation de la Western Task Force de l'US NAVY




Composition de la Force O ou Task Force 124 :

‑ La Task Force 124.1 (Landing Force) était placée sous les ordres du Major General Huebner, et était composée de la 1st Infantry Division (moins le 26th RCT, plus les 115th RCT et 116 th RCT de la 29th Infantry Division, et plus les 2nd et 5th Ranger Battalion).

‑ La Task Force 124.2 (Shore Party) était placée sous les ordres du Brigadier General Hoge, et était composée des 5 th et 6th Engineer Special Brigade, et des 6 th et 7th U.S. Naval Beach Battalion,

‑ La Task Force 124.3 (Assault Group 0‑1) était placée sous les ordres du Captain Fritzsche (USCG) et du Captain Imlay (USCG Deputy), et elle représentait une force de 94 navires.
Elle devait débarquer les unités du 16 th RCT sur les plages de Fox Green et d'Easy Red (secteur Est d'Omaha Beach).
Elle était composée de
2 APA (le Samuel Chase transportant le 1er Battalion du 16 th RCT,
et l'Henrico transportant le 2nd Battalion du 16 th RCT),
1 LCH (le LCI‑L 87),
1 LSI‑L (le LSI‑L Empire Anvil transportant le 3 rd Battalion du 16th RCT),
6 LST
5 LCI‑L (les LCI‑L 83, 85, 88, 89, 493),
53 LCT (les LCT 18, 20, 25, 195, 199, 200, 201, 206, 209, 213, 271, 276, 293, 3 ?5, 537, 538, 539, 540, 541, 542, 543, 544, 545, 546, 547, 548, 549, 550, 598, 599, 600, 601, 602, 603, 623, 624, 625, 626, 637, 638, 769, 814, 815, 856, 2008, 2037, 2043, 2049, 2228, 2287, 2339, 2425, 2487),
18 LCM‑3,
2 PC (les PC 552, 553),
2 SC (les SC 1291, 1307),
2 ML (les ML 118, 187)
2 LCC (les LCC 10, 20).

‑ La Task Force 124.4 (Assault Group 0‑2) était placée sous les ordres du Captain Bailey (USN) et du Captain Wright (USN Deputy), et elle représentait donc une force de 112 navires.
Elle devait débarquer les unités du 115th et 116th RCT, sur les plage d'Easy Green, Dog Red, Dog White et Dog Green (secteur ouest d'Omaha Beach).
Elle était composée de
2 APA (les APA‑28 Charles Carroll transportant le 3 rd Battalion du 116th RCT,
et APA‑30 Jefferson transportant le 2 nd Battalion du 116th RCT),
1 LCH (le LCI‑L 86),
1 LSI‑L (l'Empire Javelin transportant le 1st Battalion du 116th RCT),
6 LST (les LST 310, 315, 316, 317, 332, 372),
17 LCI‑L (les LCI‑L 84, 90, 91, 92, 94, 408, 409, 410, 411, 412, 413, 540, 541,553,554,555, 557),
54 LCT (les LCT 27, 29, 30, 80, 147, 149, 153, 197, 207, 214, 244, 294, 332, 364, 535, 536, 569, 570, 571, 572, 573,586,587,588, 589, 590, 591, 612, 613, 614, 615, 616, 617, 622, 665,666,703,704, 705, 713, 714, 767, 775, 776, 813, 2050, 2075, 2124, 2227, 2229, 2273, 2275, 2297, 2307),
18 LCM‑3,
4 PC (les PC 565, 568, 618, 1225),
4 SC (les SC 1332, 1353, 1354, 1360),
2 ML (les ML 153, 189),
3 LCC (les LCC 30, 40, 50).

‑ La Task Force 124.5 (Assault Groupe 0‑3) était placée sous les ordres du Captain Schulten (USN) et du Commander Unger (USCG Deputy), elle représentait une force de 72 navires.
Elle devait débarquer les unités du 18th RCT sur les plages de Fox Green et d'Easy Red (secteur Est d'Omaha Beach).
Elle était composée de
3 XAP (les XAP Arundel, Dix, Thurston),
1 LCH (le LCI‑L 492),
12 LST (les LST 6, 51, 75, 133, 134, 157, 285, 286, 347, 350, 375, 502),
11 LCI‑L (les LCI‑L 93, 467, 488, 489, 490, 491, 494, 495, 496, 497, 498),
39 LCT (les LCT 7, 22, 202, 415, 431, 434, 460, 562, 618, 619, 629, 6.39, 640, 641, 642, 643, 644, 645, 646, 647, 648, 649, 650, 651 052, 053, 654, 657, 658, 659, 667, 706, 707, 708, 711, 712, 715, 768 8.57),
1 LSD (le LSD Oceanway),
3 PC (les PC 564, 565, 617), et
2 MI, (les ML 193, 304).

La Task Force 124.6 (Assault Groupe 0‑4) était placée sous les ordres du Commander Dennis (RN), et elle représentait une force de 9 navires.
Elle devait débarquer les unités du Provisional Ranger Group, à la Pointe du Hoc, et sur les plages Charlie et Dog Green.
Elle était composée de
3 LSI‑S (les LSI‑S Prince Charles transportant le 2nd Ranger,
Prince Leopold transportant le 5th Ranger,
Prince Baudouin transportant le 5th Ranger,
3 LSI‑H (les LSI Ben My Chree, Amsterdam (transportant le 2nd Ranger), Princess Maud),
1 LCT‑Mk5 (le LCT‑Mk5 413),
2 ML (les ML 163, 194).

‑ La Task Force 124.7 (Escorts) était placée sous le commandement du Captain Sanders (USN), et elle représentait une force de 67 navires.
Elle était composée de
12 destroyer US DD (les DD Frankfortd, McCook, Carmick, Doyle, Emmon, Endocott, Haldwin, Harding, Murphy, Satterlee, Thompson, Nelson),
3 destroyer classe Hunt DD (les DD Tanatside, Talybont, Melbreak),
3 destroyer d'escorte US DE (les US DE Bortum, Amesbury, Blessman),
2 CDD (les CDD Vesper et Vidette),
2 Frigates (les Frigates l'Adventure et l'Escarmouche des FFL),
3 A/S Trawlers (les A/S Trawlers Bressay, Coll, et Skye),
9 PC (les PC 552, 553, 564, 565, 567, 568, 617, 618, 1225),
6 SC (les SC 1291, 1307, 1332, 1353, 1354, 1360),
5 ML‑970 (les ML‑970 118, 153, 163, 304, 448),
7 ML (les ML 187, 189, 193, 194, 214, 230, 907),
2 HDML (les HDML 1383,1387),
6 SGB,
7 MTB

‑ La Task Force 124.8 (Gunfire Support Craft) de 72 navires, placée sous le commandement du Captain Sabine (USN), rassemblait les navires, dont la mission était de soutenir la Landing Force en se rapprochant de la côte au maximum.
Elle devait détruire ou neutraliser les batteries allemandes, qui auraient pu menacer les bateaux de transport, de débarquement, et les plages.
Cette force était composée de
1 LCH (le LCI‑L 520),
7 LCF (les LCF 3, 5, 6, 7, 9, 11, 12),
5 LCG‑L (les LCG‑L 424, 426, 449, 687, 811),
9 LCT‑R (les LCT‑R 366, 423, 447, 450, 452, 464, 473, 482, 485),
24 LCS‑S,
16 LCT‑A (les LCT‑A 2008, 2037, 2043, 2049, 2050, 2075, 2124, 2227, 2228, 2229, 2273, 2275, 2287, 2307, 2339, 2425),
10 LCT‑HE (les LCT‑HE 2049, 2050, 2055, 2229, 2287, 2297, 2307, 2339, 2425, 2487).

Elle intégrait les Fire Support Groupe 4, 5 et 6 qui comprenait les sous‑groupes 41, 42, 43 et 44.

‑ Le FSG 41 assurait le guidage et le commandement de tous les bateaux du FSG4.

‑ Le FSG 42 comprenait les LCG‑L 424, 426, 449, 687, et 811. Chaque LCG, mené par un équipage de Royal Marines britanniques, devait s'attaquer aux positions bétonnées.
Les LCG‑L 424, 426 et 449 étaient affectés au secteur de la 29th Infantry Division, et
les LCG‑L 687 et 811 étaient affectés au secteur du 1't Infantry Division.

‑ Le FSG 43, qui regroupait les LCT‑R 366, 423, 447, 450, 452, 464, 473, 482, et 485, était déployé sur une même ligne face au rivage, et devait déclencher leurs tirs simultanément, à une distance de 2700 m. Après la première bordée, ils devaient être prêts, à tirer une seconde fois à H + 210.



‑ Le FSG 44 contrôlait les 16 LCT‑A 2008, 2037, 2043, 2049, 2050, 2075, 2124, 2227, 2228, 2229, 2273, 2275, 2287, 2307, 2339, 2425, chargés de Shermans non‑amphibies des 741st et 743 rd Tank Battalions.
Les LCT étaient conçus de façon, à ce que 2 des 3 chars embarqués, puissent tirer sur la plage.

Le FSG 45 assurait la couverture du secteur d'ancrage des transports, à l'aide de péniches antiaériennes LCF. Puis, il devait se disperser un peu plus au large, afin de protéger toute la zone des opérations navales.
Il comprenait les LCF 3, 5, 6, 7, 9, 11, et 12.

‑ Le Fire Support Group 5 transportait les automoteurs M7 Priest des 58th et 62nd Armored Field Artillery Battalions, à bord de 10 LCT­HE. Ils suivaient les LCT‑R à 200 mètres. Les obusiers de 105 mm devaient commencer à tirer à H‑30, à une distance de 8000 m de la plage, et terminer leurs tirs à H‑5, à une distance de 3700m de la plage.

‑ Le Fire Support Group 6 était formé des sous‑groupes FSG 61 et 62. Chaque sous‑groupe était composé de 12 LCS‑S.
Les LCS‑S accompagnaient les LCT, qui avaient embarqué les Shermans D.D., les guidaient jusqu'à la bonne plage, puis devaient s'approcher au plus prés de la côte, afin de fournir un appui feu jusqu'à H +60.

‑ Le FSG 61 était engagé en appui de la 1st Infantry Division, et disposait d'un LCS‑S de l'USS Chase, d'un LCS‑S de l'USS Henrico, de quatre LCS‑S du LST 374, de trois LCS‑S du LST 376, et de trois LCS‑S du LST 6.

‑ Le FSG 62 était engagé en appui de la 29th Infantry Division, et disposait d'un LCS‑S de l'USS Caroll, d'un LCS‑S de l'USS Jefferson, de trois LCS‑S du LST 315, de trois LCS‑S du LST 310, de trois LCS‑S du LST 317, et d'un LCS‑S du LST 375.

La Task Force 124.9 (Bombardment Group),

placée sous le commandement du Rear Admiral Bryant (USN), rassemblait 17 navires de guerre, dont la mission était de soutenir la Landing Force.
Elle devait détruire ou neutraliser les batteries allemandes, qui auraient pu menacer les bateaux de transport, de débarquement, et les plages. A H‑40 ou plus tôt, si la visibilité le permettait, ils devaient soutenir un tir de contre-batterie. A l'heure H, leur tir était dirigé par les équipes de réglage, qui accompagnaient les troupes d'assaut ou par leurs propres appareils d'observation.

Cette force était composée de
2 BB (les cuirassés anciens BB Texas et Arkansas),
3 CL (les croiseurs légers CL Glasgow, Montcalm, George Leygues),
9 US DD (les destroyers US DD Frankford, McCook, Carmick, Doyle, Endicott),
3 Hunt DD (les destroyer classe Hunt DD Tanatside, Talysont, Melbreak).

Cette force était organisée comme suit, dans le cadre du Fire Support Group :

‑ Le Fire Support Groupe 1 disposait de plans de tir précis, pour frapper les batteries côtières. Chaque unité était chargée d'objectifs prédéterminés, modifiables suivant les besoins. Le Fire Support Group 1 était composé du Texas, Glasgow, et du destroyer group 1.
Le Fire Support Group 1 était chargé du secteur de la 29th Infantry Division et de la pointe du Hoc.

‑ Le Fire Support Group 2 disposait comme le Fire Support Group 1, de plans précis pour frapper les batteries côtières, et il était composé de l'Arkansas, du Georges Leygues, et du Montcalm, et du destroyer group 2.
Le Fire support Group 2 était chargé du secteur de la Ist Infantry Division.

‑ Le Fire Support Group 3 était composé de destroyers, et assurait la protection des navires plus importants, jusqu'à ce que des objectifs terrestres lui soient désignés, par les équipes de réglage. Le Fire Support Group 3 était composé des destroyers Baldwin, Franklin, Thompson, Harding.

‑ La Task Force 124. 10 (Sweeper Group, dragage des mines) était placée sous le commandement du Commander Cochrane (RN), et elle représentait une force de 49 navires. Elle était composée de :

4 th MS Flotilla, placée sous le commandement du Commander Cochrane (RN), était composée de
9 MS (les MS Kellett, Pangbourne, Albury, Sulton, Lydd, Selkirk, Ross, Saltash, Thunder),
3 DANLAYERS (Fuday, Righto, Neill Smith),
4 ML (les ML 140, 142, 143, 255).

31stMS Flotilla, placée sous le commandement du Commander Storrs (RCNR) était composée de
9 MS (les MS Caraquet, Blairmore, Cowichan, Fort William, Mampeque, Vegreville, Minas, Wasaga, Mulgrove), de
3 DANLAYERS (Bayfield, Green Howard, Gunnar), et de
4 ML (les ML 345, 454, 465, 473).

‑167th BYMS Flotilla, placée sous le commandement du Lieutenant Heath (RNR), était composée de
8 BYM (les BYM 2155, 2069, 2156, 22101 2047, 2051, 2061, 2182).

‑104 th MS Flotilla, était composée de
9 MM (les MM 31, 37, 74, 75, 84,86,279,305,307).

La Task Force 124,11 (Far Shore Service Group OMAHA) était placée sous le commandement du Captain Camp (USN), et représentait une force de 555 navires.
Elle était composée de
1 Accommodation Ship (le SS Eleazar Wheelock),
l'ARL Adonis, 12 LCM, 4 LCI‑L (les LCI‑L 89, 90, 91, 92),
4 LCI (les LCI 86, 414, 492, 520),
72 LCT mark 5 et 6,
20 RHF,
139 LCM‑3,
72 LBV‑2,
172 LCVP,
9 Fuel Trawlers,
16 LBE,
26 LBO,
5 LBW,
2 LBK,
1 Pontoon Drydock.

‑ La Task Force 124.12 (Dispatch Boats) représentait une force de 10 navires.Elle était composée de
1 US PT (le PT 72),
9 Disp. Boats (les HM Seaplane Tenders 210, 269, 270, 271, 283, 1547, 1548,1549,1586).

La Task Force 124.13 (Rescue Vessels) était composée de
15 USCG Cutters

.Composition de la Task Force 126 (transportant le reste des 1ère et 29 ème div et les unités propres au Vème corps

Convoy B1
DDRodman, DE br Brissenden, DE br Wensleydale,
Chalutiers A/S Gateshead, Olivina, et Lindisfarne
18 LST, 46 LCT br, 2 SC, 1 US Coast Guard Cutter

Convoy B2
AKA Achernar, DD Ellyson, PG br Azalea et Kitchener
1 LCH, 12 LCI, 2 PC, 1 USCG Cutter

Convoy B3
34 LST remorquant 26 barges
Convoy B4
DD Hambleton, PG br Boadicea, Bluebele,
DD br Vimy, Volunteer
Chalutiers A/S br Cornelian, Ellesmere et pearl
LST remorquant 9 barges
2 USCG Cutters


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 926
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

The Rescue Flotilla on Omaha Beach

Message  Hick22 le Ven 19 Aoû 2016 - 21:19

The Rescue Flotilla on Omaha Beach
(sauvetage des naufragés)

Il faut noter la participation de vedettes de 19m des Coast Guards, flottille formée spécialement pour le sauvetage des naufragés du débarquement. Ils avaient des équipements de relevage spéciaux et des moyens médicaux (Coast Guard Rescue Flotilla).
Une vingtaine de vedettes étaient affectées à Omaha Beach dont 5 accompagnant la vague d'assaut. Mais rapidement l'ensemble de la flottille a été rapprochée de la côte devant les pertes en péniches et l'absence de danger dans la zone de mouillage des transports.

A few weeks prior to D-Day, President Franklin D. Roosevelt suggested that Operation Neptune needed a rescue flotilla. Since resources were stretched to the limit the commander in chief of the Navy, ADM Ernest King, looked to the service dedicated to life saving at sea. The Coast Guard had 60 83-foot patrol boats, nicknamed the "matchbox fleet," on anti-submarine duty along the East Coast of the United States. Although they were constructed of wood and had gasoline engines, hence the nickname, they were available and had trained crews. King ordered them to New York harbor where they were hastily put aboard freighters and shipped to England.

Renamed Rescue Flotilla One for the invasion, it was commanded by Coast Guard Reserve CDR Alexander Stewart. Each patrol boat was assigned a hull number sequentially from one to 60 to aid in identification, and SHAEF planners ordered half of the patrol boats to sail in support of the Eastern Naval Task Force while the other half sailed with Kirk's command. 20 ont affectés à Omaha Beach


The LCVPs from the assault transports circled 4,000 yards off the beach at the line of departure, shepherded by the control vessels, as they waited for H-Hour to proceed to their assigned landing areas. These small boats LCVPs and LCAs brought the first waves ashore. The LCIs and LCTs landed their troops and equipment later. The rescue cutters circled here as well.

The matchbox-fleet patrol boats kept busy rescuing survivors along the entire Omaha beachhead and the experience of one of these diminutive patrol boats typified the role of the cutters that day. The CGC-1 formed up with the Omaha assault force and arrived at its station at 6 a.m. It escorted a group of LCVPs to the beach. Two miles offshore a lookout spotted men from a sunken British LCA in the water and the CGC-1 went to their assistance. The crew had to jump overboard and tie lines to the survivors because they were too cold to help themselves aboard. They succeeded in pulling 24 soldiers and four Royal Navy sailors from the Channel. They then sailed back to the transport area and transferred the survivors to the Chase.

The CGC-1 then returned to the waters off Omaha. At 9:45 a.m. they recovered 19 survivors from the LCI(L)-91, 14 of whom were part of the LCI's Coast Guard crew and transferred these men to the Chase and once again returned to their station. They spent the better part of the day within 2,000 yards of the beach under enemy machine- gun, mortar and artillery fire. No crewman was injured and the crew returned to Britain unscathed. On the beaches, however, the day was not going well.





Les vedettes des US Coast Guards sont chargées du sauvetage des naufragés









_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 926
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 - Les forces navales et les bombardements navals prévus sur Omaha Beach le D DAY

Message  Contenu sponsorisé



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum