Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Hick22 le Lun 13 Fév 2017 - 17:31

Bon certains seront de quoi je parle mais pour d'autre surprise...

Avant de parler de l'outil il faut situer le contexte:

Les alliés ont débarqués, une solide tête de pont est établie et la route de Cherbourg est libéré ainsi que la ville. Les unités US font maintenant face au Sud.... Normandie profonde, impénétrable et inhospitalière.... Bienvenue dans le bocage !

Face au blocage de la situation à l'est du front et l'impossibilité pour les troupes anglo-canadiennes de prendre Caen, les troupes alliées, principalement américaines, se voient obligées de progresser au sud-ouest dans une zone de bocage, une zone très favorable à la défense et dont les troupes allemandes, plus expérimentées, savent profiter. C'est la guerre des Haies !

D'un point de vue opérationnel, cette succession de prés et de haies empêche l'alignement du front d'attaque américain et facilite les prises de flanc. D'un point de vue tactique, chaque haie présente un nouveau retranchement à conquérir, exposant aux coups des défenseurs, l'infanterie et les blindés alliés à courte portée de tir telle une succession d'embuscades. Or l'état-major américain n'avait pas prévu de disputer des combats intenses dans cette zone et sous-estima les difficultés de la configuration du terrain, rendant difficile tout mouvement de chars ou la progression des hommes disposant de peu de visibilité.

Les haies favorisent les positions défensives allemandes et leur camouflage. Les troupes de la Wehrmacht auxquelles les Alliés doivent faire face sont plus expérimentées que les troupes qui stationnaient sur les côtes du débarquement. Notamment les Fallschirmjäger qui savent tirer profit de ces petits prés clôturés par des talus et des hautes haies. ils s'y camouflent facilement, rendant la suprématie aérienne alliée moins déterminante et l'artillerie américaine peu efficace. Les Allemands pratiquent une tactique où chaque point défensif d'un pré peut soutenir celui du prés d'à côté.


Vue du bocage !






Vue de chemin Normand !


Dernière édition par Hick22 le Lun 13 Fév 2017 - 22:15, édité 5 fois

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 819
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Hick22 le Lun 13 Fév 2017 - 17:59

Après la prise de Cherbourg et du Cotentin, Bradley a ramené ses troupes sur une lignes Carentan - Porbail, en vue d'un nouvel assaut vers le sud. Quelque peu enivrés par leur succès dans le nord Cotentin, les Américains se laissent aller à un dangereux optimisme. L'ennemi pense t-on alors, n'offrira qu'une résistance de pure forme avant de décrocher rapidement sur Coutances. Il faut bien vite déchanter !

L'offensive, lancée dans les premiers jours de juillet sous une pluie battante, piétine.

"Les allemands n'ont peu être plus grand chose, mais ils savent diablement bien s'en servir" dira un observateur désabusé. En fait ces derniers ont eu tout le temps d'édifier des retranchements d'une efficacité redoutable, défendus par des unités qui ne sont pas moins, comme les parachutistes du général Meindl ou des éléments des divisions SS Das Reich ou Götz von Berlichingen.


Soldat allemand avec MAB 38 (Para ou souvenir d'Italie ??)

L'avance américaine est très lente et coûteuse en vies humaines. Il faut parfois plus d'une dizaine de morts pour prendre un pré ou une haie.
7 000 GI's seront tués ou blessés pour libérer le bourg de Sainteny, entre Carentan et Périers.
10 000 autres vont subir le même sort pour prendre la Haye-du-Puits, le 8 juillet et Lessay une semaine après, bien que cette dernière n' est distante que de 8 km.


Gi'S mort alors qu'il transportait des munitions pour calibre 30

Le moral des troupes américaines est  atteint dans cette guerre d'usure, où chaque haies prise avec difficulté ressemble terriblement à la précédente.
Début juillet les Américains vont perdre un homme par mètre de progression de la ligne de front. Certaines compagnies sont réduites à une dizaines d'hommes.

Les pertes seront encore plus sévères lors de la prise de Saint-Lô, âprement défendue par un régiment parachutiste allemand depuis les collines au Nord de la ville. Lorsqu'il pénètre dans "la capitale des ruines" le 18 Juillet, derrière les hommes de la 29ème div, un correspondant de guerre évoque "La vallée de l'ombre de la mort". Il cherche en vain du regard une maison encore intacte et s'arrête quelque instant devant un cimetière labouré par les obus d'artillerie, où gisent les squelettes arrachés à leurs tombes.

Juillet sera probablement le mois le plus difficile pour les Alliés sur le front de l'Ouest.
Selon leurs plans à D+60, ils auraient dû libérer la Bretagne et avoir atteint la Loire, alors qu'ils sont bloqués au Nord d'une ligne Caen/ Saint-Lô, n'ayant progresser que de quelques kilomètres en plus de trois semaines. L'état-major américain est inquiet à ce rythme, il craint de livrer un mois de combat supplémentaire pour pouvoir atteindre Coutances.


Rudes combats, le Gi debout dispose d'une grenade à fusil appréciée dans ces circonstances.


Cette haie est prise mais il va bientôt prendre la prochaine.


Il faut creuser pour échapper aux obus de mortier allemand qui font un carnage.


Les sniper, ce Gi utilise son casque pour forcer un éventuel sniper allemand à se découvrir. Notez la MG 42 oubliée lors du repli précipité des anciens occupants de cette haie.


Photos d'engagement de Gi'S dans les combats des haies.


Déploiment d'une mitrailleuse lourde Vickers


Dernière édition par Hick22 le Lun 13 Fév 2017 - 22:09, édité 4 fois

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 819
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Hick22 le Lun 13 Fév 2017 - 17:59



Dans leurs plans, les stratèges d'Overlord avaient semble t-il tout prévu, y compris les détails les plus infimes. Ils ont oublié pourtant la configuration si particulière du bocage Normand. Dans ce labyrinthe de petits champs clos et de chemins creux, la machine de guerre américaine balbutie et son énorme supériorité matérielle se dilue dans un paysage bien plus propice à la guérilla. Embusqué dans les taillis, les tireurs équipés de Panzerfaust ou Panzerschrek détruisent comme à l'exercice les chars contraints de présenter à chaque passage de haie, leur ventre, dépourvu de blindage.

L'appui d'ordinaire si décisif de l'artillerie et de l'aviation tactique est ici de moindre utilité, compte tenue de l'impossibilité d'identifier avec précision les positions adverses. La "Guerre des Haies" se transforme en bataille de fantassins où le défenseur est e,n position de force. Chaque talus forme un fortification naturel, chaque buisson abrite une mitrailleuse, chaque arbre dissimule un sniper. Dans ce combat d'homme à homme, la supériorité individuelle tactique du soldat allemand est indiscutable.

"Nous les surclassons à 10 contre 1 pour l'infanterie, à 50 contre 1 pour l'artillerie et un nombre infini dans les airs... Les soldats allemands se maintiennent sur place uniquement grâce aux tripes de leurs soldats", reconnait avec dépit le général BARTON , commandant la 4ème Div.

Plongé dans ce véritable enfer, les GI's tombent par dizaines, par centaines pour enlever une haie en tout point semblable à celle qu'ils viennent de quitter, désespérément semblable à celle qui leur reste à conquérir. Beaucoup se perdent, s'enfuient pris de panique, désertent parfois. D'autres se mutilent ou se blessent volontairement pour échapper à une horreur insupportable devenue quotidienne. Quelques-uns  sombrent dans la dépression nerveuse et/ou la folie. Les hôpitaux de campagnes sont remplis et le moral est en baisse.

"Nous progressons à une vitesse escargotique"
reconnait BRADLEY. " L'allemand nous fait payer un prix exorbitant les misérables mètres que nous pouvons gagner". Un autre général américain d'ajouter: "Cette foutu guerre peut bien durer dix ans ! ".

Pourtant les combats n'épargnent pas les allemands. L'essence comme les munitions leur parviennent désormais au compte goutte. Les renforts en char et en hommes sont ridicules comparés à ceux dont bénéficient les alliés. A la mi-juillet ils se battent toujours à 1 contre 2, toujours aussi dépourvu d'appui aérien. Leurs forcent s'usent irrémédiablement. Rommel ne cherche pas à le dissimuler notamment dans un rapport à destination de ses chefs: "Sur le front de la Normandie, la situation ne cesse d'empirer. Étant donné les circonstances, nous devons nous attendre à ce que l'adversaire réussisse à percer nos lignes dans un proche avenir et à effectuer une profonde percée vers l'intérieur du territoire Français. Partout nos soldats combattent en héros, mais cette lutte inégale touche à sa fin".


Outre les MG 42, Sniper et mortier de 8cm, les allemands utilisent les Flak DCA de 2cm en tir tendu contre les Gi'S.


Cette pièce d'artillerie attend qu'un char se montre au détour d'une haie ...


Voila ce qui attend les Gi'S au détour d'un champ, Panther et soldats aguerris feront énormément de mal aux alliés.


Dernière édition par Hick22 le Lun 13 Fév 2017 - 22:13, édité 3 fois

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 819
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Hick22 le Lun 13 Fév 2017 - 18:38

Revenons au Hedgecutter...

Mais qu'est ce qu'une haie normande ???



Afin de permettre un accompagnement blindés des troupes, l'US Army chercha des solutions pour que les chars puissent franchir les haies:
- des bulldozers furent utilisés, mais ils étaient en trop petits nombres.
- des canons de gros calibres pour pulvériser les haies furent testés,
- des unités de blindés développèrent leur propre techniques par explosifs, mais les résultats restèrent mitigés.

Un sergent tankiste Curtis G. Culin, trouva la solution simple mais efficace au problème. Il fixa sur l'avant de son char des lames d'acier permettant de trancher les haies à leur base. Ces lames étaient fabriquées avec les hérisson tchèques, sortes de chevaux de frise en poutrelles d'acier que les Allemands avaient disposés sur les plages et qui depuis le 6 juin étaient encore très nombreux.


Le sergent tankiste Curtis G. Culin


Vue des tas de hérisson tchèque qui attendent






Mécaniciens s’affairant à la fabrication de Hedge-cutter(coupeur de haies).

Le 15 juillet le général Omar N. Bradley fut invité pour venir voir une démonstration du dispositif et convaincu, il ordonna que le plus de chars possibles en soient équipés, d'autant que une grande opération s'annonçait l'opération Cobra. Lors de la percée sur Saint-Lô, trois chars sur cinq possédaient un hedge-cutter (coupeur de haies).

L'aspect du dispositif valut aux tanks équipés le sobriquet de " rhino" pour sa ressemblance avec la corne de l'animal.


Détail d'un hedge-cutter sur un avant de char Sherman


Sherman Rhino progressant devant un Flak 88 abandonné




Second modèle de Hedge-cutter


Troisième modèle de Hedge-cutter


Char M8 Scott équipé également de lame coupe haie passant à proximité d'un Panther HS.








M4 Sherman avec Hedge-cutter




Char Stuart avec Hedge-cutter encore plein de terre, nous voyons le trou dans la haie !




Tank Destroyer M10 Wolverine lui aussi équipé de Hedge-cutter.


Char Cromwel britannique disposant de cette amélioration




Voilà le résultat dans une haie

Les Alliés ne sortiront de ce piège du bocage qu'avec le lancement de l'opération Cobra et le percement des lignes allemandes avec une nouvelle tactique définie par le général Bradley dite du "tapis de bombes" (carpet- bomber).

Le 25 juillet, 1 500 bombardiers saturent de bombes un couloir étroit de quelques kilomètres seulement entre les villages de la Chapelle-en-Juger et Hébécrevon, au Nord de la grande route joignant Saint-Lô à Coutances, afin d'annihiler toute résistance allemande et de créer la brèche par laquelle les armées américaines vont s'engouffrer, marquant ainsi la fin de la Bataille des Haies. Les troupes allemandes usées elles aussi par deux mois de combats et manquant d'effectifs, ne pourront reconstituer rapidement une ligne de défense, permettant la percée d'Avranches et une guerre de mouvement plus favorable aux Allies .


Dernière édition par Hick22 le Lun 13 Fév 2017 - 22:45, édité 6 fois

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 819
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La guerre des Haies vu par Bill Davidson

Message  Hick22 le Lun 13 Fév 2017 - 19:44

Le soldat Bill Davidson témoigne dans le magasine hebdomadaire de l'armé Yank

"""" Ici, c'est la guerre des haies, une guerre étrangement restreinte. Les haies constituent des parapets hauts et épais qui longent presque toutes les routes et tous les champs. Le poids des siècles les a tassées, les rendant dures comme du béton. Parfois lorsque des obus tombent directement sur ces haies, ils y font un trou à peine assez grand pour y passer deux hommes.

Les combats se poursuivent d'un champ à l'autre, d'une haie à l'autre. On ne sait pas si le champ voisin est occupé par un ami ou un ennemi. Parfois on monte la garde sur les quatre haies qui entourent un champ et on le tient comme s'il s'agissait d'une forteresse minuscule cerné par l'ennemi.

On parle rarement d'une avance de quelques kilomètres dans l'espace d'une journée. On dit plutôt: Nous avons progressé de onze champs". Normalement le No man's land est large d'un champ mais quelque fois il seulement constitué d'une haie. C'est ce qui arrive après une longue période de combat et de tirs, lorsque les deux adversaires sont trop fatigués pour bouger. On peut entendre les Boches parler à un mètre de la haie. Parfois on tient le bout d'un champ, l'ennemi tenant l'autre, et on fait des manœuvres de patrouilles jusqu'à ce que l'un ou l'autre soit chassé.

Ce genre de guerre est un vrai paradis pour les tireurs embusqués, les mitrailleuses et les bazookas. Inversement c'est l'enfer pour les chars et les véhicules blindés. L'important ici c'est le soldat sur le terrain. Il ne se bat pas comme dans le manuel.

Tout au long des combats, les paysans français et leurs familles s'abritent dans les caves pendant qu'au dessus de leurs têtes leurs maisons sont détruites. Une fois la bataille terminée, ou lors d'une pause, les enfants sortent jouer et leurs parents apportent du lait et des œufs au Gi's.

Ces pauses sont essentielles dans la guerre des haies. Après des heures passés à avancer à travers champs, les deux adversaires sont tellement épuisés qu'ils doivent s’arrêter pour se reposer, se regrouper, relever les morts et les blesses. Le mot "Pause" est -bien entendu- utilisé à mauvais escient car les tireurs embusqués continuent leurs harcèlement et toutes sortent d'obus continuent à tomber. Mais c'est comme un dimanche à la campagne par rapport à ce qui a précédé.""""


Dernière édition par Hick22 le Lun 13 Fév 2017 - 22:39, édité 1 fois

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 819
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Hick22 le Lun 13 Fév 2017 - 19:53


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 819
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Oliver STONE le Mar 14 Fév 2017 - 10:27

T
La superbe photo du soldat Allemand derrière un mur avec son MAB38 n’est pas celle d’un parachutiste mais plutôt d’une division hippomobile ..... les éperons portés sur les bottes le confirment !!


Dernière édition par Oliver STONE le Mer 15 Fév 2017 - 1:25, édité 1 fois
avatar

Oliver STONE

Messages : 464
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 53
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Oliver STONE le Mar 14 Fév 2017 - 10:55

merci pour ce beau reportage en direct du front Normand ! 

le role de la haie normande est historique dans la délimitation parcellaire, mais également dans l’augmentation significative du rendement ! Et, c’est bien connu, le paysan Normand est un être censé qui sait valoriser la riche terre de sa région.


Protéger contre le vent
Une haie constituée d’arbres et arbustes caducs protège du vent bétail, cultures et bâtiments.
La haie permet de :

  • diminuer de 30 à 50% la vitesse du vent,
  • réduire de 20 à 30% l’évaporation,
  • élever la température de l’air de 1 à 2 °c
    en saison froide,
  • procurer un meilleur rendement en amont
    des cultures et une meilleure production des élevages et assurer une meilleure protection des bâtiments et des habitations.





    Réguler le régime des eaux
    La haie, associée au talus et au fossé, interrompt le cheminement de l’eau à l’intérieur d’un bassin versant, favorisant son infiltration et limitant ainsi l’intensité des crues et le transfert des polluants aux cours d’eau.
    ce ralentissement permet à l’eau de s’infiltrer vers les nappes profondes.
    Une partie des nitrates et autres polluants est absorbée par les racines des arbres du talus.



Dernière édition par Oliver STONE le Mar 14 Fév 2017 - 11:01, édité 1 fois
avatar

Oliver STONE

Messages : 464
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 53
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Oliver STONE le Mar 14 Fév 2017 - 11:00

Préserver la biodiversité
Une haie, constituée d’une multitude d’espèces végétales et associée à une banquette herbeuse, contribue à la richesse du milieu naturel.
Le maillage bocager est, par ailleurs, un élément déterminant de maintien des continuités écologiques.
De nombreuses espèces d’oiseaux, d’insectes, de petits mammifères souvent utiles à l’agriculture, trouvent dans la haie abri, nourriture et lieu de reproduction. Le gibier en profite également.

 
bien sur la faune est absente pendant la bataille des haies, mais le paysan Normand est aussi chasseur ... et la haie favorisant l’installation de ruche augmente significativement la pollinisation !


Construire le paysage
Le réseau des haies joue un rôle capital dans le paysage. Il marque le parcellaire
en suivant les limites de propriété et contribue de manière déterminante à l’identité du territoire départemental.
La haie participe aussi à la reconstruction des paysages après un aménagement foncier ou l’installation de nouvelles constructions (bâtiments agricoles, etc..).
Voici donc le type de paysage que les GI ont été obligé d’affronter lors de la sanglante guerre des Haies :

avatar

Oliver STONE

Messages : 464
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 53
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Jean-Cam le Mar 14 Fév 2017 - 12:53

une petite correction, ce n'est pas une mitrailleuse Vickers que se trimballe le GI, mais une Browning M1917, refroidissement à eau, c'est le matériel des sections mitrailleuse lourde US, même calibre 30/06 que la M1919 que l'on voit le plus souvent (manchon de canon avec plein de trous, refroidissement par air).

Il y eu quelques Vickers dans l'armée US rechambrées en cal 30/06, avant l'arrivée de la M1917, mais c'était pendant la WW1.


Jean-Cam

Messages : 16
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Hick22 le Mar 14 Fév 2017 - 14:01

Jean-Cam a écrit:une petite correction, ce n'est pas une mitrailleuse Vickers que se trimballe le GI, mais une Browning M1917, refroidissement à eau, c'est le matériel des sections mitrailleuse lourde US, même calibre 30/06 que la M1919 que l'on voit le plus souvent (manchon de canon avec plein de trous, refroidissement par air).

Il y eu quelques Vickers dans l'armée US rechambrées en cal 30/06, avant l'arrivée de la M1917, mais c'était pendant la WW1.

Merci de cet éclaircissement même si la base et commune, il fallait corriger ce lapsus ! Very Happy

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 819
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Oliver STONE le Mer 15 Fév 2017 - 13:02

Merci Jean Cam ! 
C'est pour ca que j'ai demandé au musée du D-Day Omaha d'enlever la vickers pour mettre une BroNing 1917 sur la remorque Hand Craft A4
avatar

Oliver STONE

Messages : 464
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 53
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Jean-Cam le Lun 20 Fév 2017 - 10:25

Pour répondre à Hick, comme je suis un passionné d'armes et collectionneur un peu, la base de la Vickers et de la M1917 n'est pas la même.

La Vickers, la Maxim russe et la MG08 sont toutes les trois sur la même base, créée par Hiram MAXIM, à la fin du XIX siècle, l'alimentation par bande se fait par la droite, sur le coté droit de ces mitrailleuses un système de masselottes externes permettait de régler la cadence de tir, si l'on regarde sur une vidéo, l'on voit un mouvement de ces masselottes assez caractéristique, qui à donné le surnom à ces engins de "machines à coudre".

La M1917, à été créée par John Mose BROWNING cette même année, fabriquée en premier lieu par Colt, le principe est légèrement différent (pas les mêmes brevets), en gros, c'est simplifié, plus efficace, aucunes pièces externes en mouvement, en dehors du levier d'armement, alimentation par bande (tissus ou maillons métalliques détachables), cette fois par la gauche.

Il est à noter, que les avions de la RAF, quand ils étaient équipés de mitrailleuses en 7,7 (Spitfire, Hurricane, etc), eh bien, c'était des Browning et non des Vickers.

Voila, c'était mon p'tit aparté sur un des sujets qui me passionnent.












Jean-Cam

Messages : 16
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Thomas Dietrich le Lun 20 Fév 2017 - 12:34

tres interressant, si tu pouvais nous faire un topo avec photos a l'appui sur ces différentes armes dans le sujet approprié ce serai genial, et ça nous éviterai de les confondres !

_________________
avatar

Thomas Dietrich
rang 3 Gefreiter
rang 3 Gefreiter

Messages : 514
Date d'inscription : 07/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Lili Red le Lun 20 Fév 2017 - 20:10

Super intéressant ! Merci Pierrick! Very Happy (Et POM pour la partie botanique Very Happy )
avatar

Lili Red

Messages : 41
Date d'inscription : 26/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Hick22 le Mar 21 Fév 2017 - 8:49

Jean-Cam a écrit:Pour répondre à Hick, comme je suis un passionné d'armes et collectionneur un peu, la base de la Vickers et de la M1917 n'est pas la même.

La Vickers, la Maxim russe et la MG08 sont toutes les trois sur la même base, créée par Hiram MAXIM, à la fin du XIX siècle, l'alimentation par bande se fait par la droite, sur le coté droit de ces mitrailleuses un système de masselottes externes permettait de régler la cadence de tir, si l'on regarde sur une vidéo, l'on voit un mouvement de ces masselottes assez caractéristique, qui à donné le surnom à ces engins de "machines à coudre".

La M1917, à été créée par John Mose BROWNING cette même année, fabriquée en premier lieu par Colt, le principe est légèrement différent (pas les mêmes brevets), en gros, c'est simplifié, plus efficace, aucunes pièces externes en mouvement, en dehors du levier d'armement, alimentation par bande (tissus ou maillons métalliques détachables), cette fois par la gauche.

Il est à noter, que les avions de la RAF, quand ils étaient équipés de mitrailleuses en 7,7 (Spitfire, Hurricane, etc), eh bien, c'était des Browning et non des Vickers.

Voila, c'était mon p'tit aparté sur un des sujets qui me passionnent.


Va y Jean Cam, un ptit topo dans la partie armement US ... profite tu es aussi là pour nous faire partager tes connaissances !

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 819
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre des Haies et le Hedgecutter.... Le taille Haie Normand !

Message  Jean-Cam le Mar 21 Fév 2017 - 12:43

Je vais essayer de vous ça, avé des photos et tout et tout.


Jean-Cam

Messages : 16
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum