Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Le P08 Lüger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le P08 Lüger

Message  Hick22 le Lun 6 Juin 2016 - 22:30

Le pistolet P08 Lüger



C'est l'arme des officiers.
Son surnom de "Parabellum" vient du latin : si vispacem, para bellum (si tu veux la paix, prépare la guerre)
Une arme très efficace, mais coûteuse à fabriquer. Il fut remplacé par le P38.



Description

Développé en 1898 par Georg Luger à partir du pistolet Borchardt C-93, cette arme fut utilisée tout à la fois au cours de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. Elle a été produite et mise en service dans plusieurs pays en tant qu'arme réglementaire (Allemagne et Suisse par exemple). En France, elle équipa la Gendarmerie, l'Armée de terre et la Préfecture de Police de Paris, entre 1945 et 1955. Les 5 000 armes françaises comme les Walther P38 utilisés dans les mêmes conditions, venaient des Usines Mauser alors occupées.

Le nom Parabellum vient du latin Si vis Pacem, para bellum (si tu veux la paix, prépare la guerre). Il fut initialement chambré en 7,65 mm Parabellum, munition directement dérivée du 7,65 mm Borchardt utilisée par le pistolet Borchardt C-93. Son chambrage fut ultérieurement modifié afin de permettre l'utilisation d'une balle d'un calibre supérieur, le 9 mm Parabellum, la munition d'arme de poing la plus répandue depuis. Les deux calibres cohabitèrent (l'armée suisse utilisa le Luger 1900/1906 chambré en 7,65 mm Parabellum, plusieurs fois modifié et remplacé en 1949 par le Sig P210).

Le modèle standard de l'armée allemande est adopté sous le nom de P08 correspondant au modèle de 1908 chambré en 9 mm Parabellum et doté d'un canon de 10,2 cm (simplifié en 1914 devenant le P08/14). Le modèle produit pour la marine (de 1904 à 1918) a un canon de 15,2 cm, 20,3 cm pour celui destiné aux artilleurs. Les modèles commerciaux présentent des canons s'échelonnant de 9,8 cm à 35 cm pour une versions carabine munie d'une crosse détachable.

Le Luger Parabellum, s'il était une arme confortable, précise (dans la limite de la précision d'une arme dépourvue d'instruments de visée réglables) et relativement fiable pour son époque restait cher à produire et capricieux en comparaison des modèles développés à sa suite tels le Browning Hi-Power ou le P38.

Si le Luger n'a pas subi de modification majeure durant sa carrière, il n'en va pas de même pour la munition de 9 mm Parabellum développée pour cette arme. L'extension de l'utilisation de cette cartouche pour des pistolets mitrailleurs (comme le MAT 49 en France, le Sten britannique ou le Uzi israélien) aux mécanismes plus lourds a nécessité un chargement plus musclé de la munition. Dans bien des cas, le chargement des munitions actuelles dépasse les capacités du fragile mécanisme « à genouillère » du Luger.

Le Luger Parabellum est principalement devenu une pièce de collection à partir des années 1950.



Caractéristiques:
Calibre: 9 mm.
Munition: 9 x 19
Longueur totale: 213 mm.
Longueur du canon: 100 mm.
Poids vide: 850 g.
Poids avec chargeur garni: 970 g.
Capacité: 8 cartouches.
Pays: Allemagne.



Description:

L'arme fonctionne par court recul du canon. La glissière vissée sur le canon supporte la culasse mobile.

La carcasse reçoit l'ensemble canon-glissière. Elle comporte une poignée très inclinée qui contient le ressort récupérateur.

Les plaquettes de crosse sont en bois quadrillé.

Les organes de visée sont constitués d'un guidon monté sur queue d'aronde et d'un cran de mire en V taillé dans la tranche arrière de la genouillère.

La finition est bronzée.

Constructeurs:
Deutsche Waffen und Munitionsfabriken - Berlin.
Erfurt Waffenfabrik - Erfurt.
Krieghoff - Sühl.
Mauser Werke - Oberndorf (byf, 42 ou S/42).









Vue d'un modèle artillerie (long)


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 866
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum