Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


la 116 Panzer grenadier Division

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la 116 Panzer grenadier Division

Message  steiner le Lun 6 Juin 2016 - 23:00



La division à été formée le 28 mars 1944 dans l'Ouest de l'Allemagne, avec les restes de la 16e Panzergrenadier, qui avaient fortement souffert des rudes combats dans le secteur de Stalingrad et de la 179e Panzerdivision, une unité de seconde ligne stationnée en France depuis 1943.
En 1944 la 116e PzDiv est en Normandie et tente de s'opposer au débarquement allié. A l'issue de la campagne elle est prise au piège dans la poche de Falaise avec des éléments blindés. La 116e division parvient également à éviter l'encerclement et se retire avec seulement 600 hommes et 12 chars intacts.

Transféré aux Pays-Bas pour y être réorganisée, elle va ensuite contenir l'avance des forces britanniques lors de l'opération Market Garden, avant de tenter de résister aux Américains pendant la bataille d'Aix-la-Chapelle en octobre. Elle continua de combattre les forces US et réussi à repousser une attaque de la 28th Infantry Division pendant la bataille de la Forêt Hürtgen le 8 novembre.
avatar

steiner
rang 4 Obergefreiter
rang 4 Obergefreiter

Messages : 61
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 30
Localisation : Montville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

témoignage d'un vétéran dans la 116 pz div

Message  karl hans le Mar 14 Juin 2016 - 13:50

Nicolas Fank, "Malgré-Nous" mosellan, avait fait la campagne de Normandie en tant qu'opérateur radio sur un char Panther du I/24e Pz-Rgt, 116e PzD. un Au fil de nos entretiens avec lui, et avec l'aide du journal de marche de son unité, nous avons pu rassembler ses souvenirs. Voici la partie qui concerne la campagne en Normandie.

En route vers le front.......

Le 6 juin 1944, c’est le débarquement allié en Normandie. Je n’ai pourtant aucun souvenir de cette journée !

Du 24 au 26 juin nous gagnons la région de Visme au Val afin d’être rattachés à la 116e Panzer division. Nous devons remplacer le I/Pz-Rgt 16 parti en Allemagne pour être équipé de chars Panther. Seul mon bataillon, le I/24, est rattaché à cette unité, les deux autres bataillons du régiment 24 sont envoyés en Allemagne à Grafenwöhr pour terminer leur conversion eux aussi. Ils gagneront ensuite la Hongrie où, face aux Soviétiques, ils seront anéantis.

Le Gen. Gerhard Graf von Schwerin Début juillet 1944, notre nouveau chef, le Général Graf Von Schwerin, commandant de la 116e PzD, nous passe en revue. Casque sur la tête, regard bleu d’acier, marchant lentement, nous regardant droit dans les yeux, tout dans son attitude contribue à nous impressionner. Le 19 juillet l’ordre de marche attendu parvient enfin à la division: direction le sud de Caen pour gagner le front. Notre bataillon franchit la Seine aux Andelys dans la nuit du 22 au 23 juillet.

On peut s’étonner d’un engagement aussi tardif de la division. Certains y voient la preuve que Von Schwerin, peu convaincu du Nazisme, était au courant de l’attentat contre Hitler le 20 juillet et tenait la division en réserve afin de contrer la réaction des unités SS. Cet engagement tardif tient peut être tout simplement au fait que la division n’était pas prête. Quoi qu'il en soit, il est certain que le comte Von Schwerin, de vieille noblesse allemande, n’avait que peu de respect pour le caporal Hitler. Mais bien sûr, dans la troupe, nous n’étions pas au courant des manœuvres et manigances qui secouaient le haut commandement allemand en ce mois de juillet 1944...

Après avoir roulé jour et nuit malgré le harcèlement constant de l’aviation alliée, nous atteignons notre zone de regroupement dans le secteur de Magny-la-Campagne et St-Sylvain où nous restons en réserve de la 12e SS-PzD pendant 3 jours. Je me souviens que nous avons alors eu un problème de chenille. Un semi-chenillé de l’atelier de réparation est venu nous dépanner pour changer quelques maillons. La manœuvre était délicate, il fallait faire avancer le blindé tout doucement. Pendant que nous étions occupés à cette tâche, trois jeunes soldats de la 12e SS sont passés à coté de nous. Ils étaient tous trois blessés et gagnaient à pied un hôpital de campagne. Une heure après ils sont repassés tous bandés; le sous-officier du "werkstatt" nous a alors dit "ceux-là retournent à la boucherie".

Le 27 juillet, "Panzer March" ! Nous recevons l’ordre de nous diriger sur St-Lô le plus rapidement possible. Nous roulons de jour. A Flers, nous sommes attaqués par des chasseurs-bombardiers P-38 Lightning ("doubles queues"), et nous nous abritons le long d’un cimetière sous des tilleuls centenaires. Une bombe explose à coté de nous en faisant trembler la carcasse de notre char sans lui causer plus de dégâts. Une fois l’alerte passée nous continuons notre chemin direction Tinchebray.
avatar

karl hans
rang 6 Unteroffizier beamte
rang 6 Unteroffizier beamte

Messages : 97
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 28
Localisation : Lyons la Forêt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la 116 Panzer grenadier Division

Message  Thomas Dietrich le Mar 14 Juin 2016 - 21:56


General der Panzertruppen Gerhardt von Schwerin, commandant la 116e Panzerdivision du 1er mai au 31 août 1944.
avatar

Thomas Dietrich
rang 3 Gefreiter
rang 3 Gefreiter

Messages : 513
Date d'inscription : 07/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum