Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


LeuchtPistole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LeuchtPistole

Message  Hick22 le Mar 7 Juin 2016 - 9:15

Tout d'abord:

Merci à http://leuchtpistole.free.fr/index.html

Pour se perfectionner ...

Pour rentrer plus dans le détail de ce sujet, je ne saurais que trop conseiller les différentes bibles que sont :

Deutsche Leucht- und Signalpistolen (Band 1 & 2) de Wolfgang Kern (le tome 1 couvre la période allant jusqu'à 1945)

Deutsche Leucht- und Signalmunitions de Lorenz Scheit


Introduction & Généralités



Sans revenir à la genèse des pistolets lance fusées, nous rappellerons que la finalité de ces derniers était la signalisation.

Ils participaient, au même titre que la téléphonie, à la transmission d'information.

Bien que l'utilisation initiale soit l'éclairage (utilisation classique lors de la première guerre mondiale pour illuminer des zones de combats durant la nuit) la seconde et néanmoins principale finalité était la communication.



Elle palliait la difficulté ou l'impossibilité de communiquer par le biais de la radio ou du téléphone.

La mise en place de code (basé sur les couleurs, la fréquence et le type d'artifice employés) permettait à des équipes distinctes, séparées physiquement de se comprendre et de transmettre des messages (à l'attention de l'artillerie, pour préciser une position, pour déclencher une attaque, etc.).

C'est dans cette optique, que l'armée allemande fut équipée de pistolets lance-fusées ou Leuchtpistole (LP).

Par la suite, nous reprendrons l'acronyme PLF pour les désigner (PLF = Pistolet Lance Fusées).

Au sortir de la première guerre mondiale, il fallut donc moderniser les PLF qui, majoritairement, étaient du type Hebel (modèle 1894).

L'évolution ne varia pas fondamentalement et avant de consulter les différents types de PLF décrits dans les différentes rubriques, l'évolution de leur forme fut la suivante:



Modèle Heer 26        



Modèle Heer 34      

   

Modele Heer          

                           

Modèle Zink    

                                         

Modèle LP 42  

                           

Modèle Z (Kampfpistole)        



Sturmpistole        

         

Enfin des modèles plus spécifiques à certaines armées ou utilisations ont été créés. Nous retiendrons notamment les modèles à destination de la:                

Luftwaffe, Modèle L  



Kriegsmarine, Modèle Sl et Sld



Dernière édition par Hick22 le Mar 7 Juin 2016 - 10:42, édité 1 fois

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 838
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LeuchtPistole

Message  Hick22 le Mar 7 Juin 2016 - 9:18

Le modèle Heer 26

Le 22 décembre 1926, la Manufacture Walther (située à Zella-Mehlis) déposa ainsi un brevet qui donna naissance au modèle Heer 26 (Heer = Armée) qui apparu sur les chaînes de production en 1928. Un certain nombre de caractéristiques furent héritées de son prédécesseur cité plus haut (modèle Hebel) et notamment son calibre : 4 (ou 26,65mm). Ce modèle pesait 1,425 kilogrammes, était fabriqué en acier usiné et anodisé (couleur noire), avait un canon de 232 mm et une longueur totale de 324 mm. Les plaquettes étaient en bois (noyer) quadrillé. Ses principaux marquages sont les suivants: Sur le flanc gauche de la carcasse: "Waffenfabrik Walther Zella Mehlis", numéro de série à l'avant de celle-ci (numéro repris sur l'embase du canon, sur la partie permettant la rotation de ce dernier). Sur le flanc droit de cette même carcasse: poinçons de réception. Son principe est celui d'un pistolet double action. L'ouverture du canon s'effectue en poussant vers l'avant la pièce se trouvant devant le pontet, provoquant le déblocage du canon et son basculement. La cartouche est alors introduite dans ce dernier. Le canon est refermé en appliquant sur le canon un mouvement de rotation sec, de bas en haut, afin de verrouiller ce dernier sur la carcasse du pistolet. Le chien peut alors être armé. Une simple pression sur la détente permet au chien et au percuteur associé la mise à feu de la cartouche de signalisation.



La taille relativement imposante du canon (232 mm) avait l'inconvénient de rendre peu maniable l'utilisation de ce PLF.
Par conséquent, entre 1926 et 1934, le canon fut donc raccourci et le pistolet disposera alors de caractéristiques suivantes:

longueur totale: 247 mm (au lieu des 324 mm initiaux),
masse totale (à vide): 1,325 kilogrammes.

Cette amputation fut appliquée sur la quasi totalité des PLF déjà fabriqués tandis que les nouveaux pistolets furent fabriqués à la longueur désirée.
Ce détail explique la relative rareté des pistolets modèle Heer 26 "long".

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 838
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LeuchtPistole

Message  Hick22 le Mar 7 Juin 2016 - 9:38

Le modèle Heer 34

Il faut attendre l’année 1934 pour voir apparaître une deuxième variante du pistolet "Heer".

Celui-ci garde les mêmes caractéristiques que l’ancien (modèle 1926) mais subit quelques améliorations.

En effet, le matériau de construction utilisé est le duralumin ce qui permet une diminution du poids à 0.730kg et empêche en partie la corrosion interne du canon du aux résidus de poudre; L'usinage des pièces s'en trouve aussi amélioré par rapport à l'acier utilisé dans le modèle précédent; les plaquettes de crosse tant qu’à elles passent du bois à la bakélite brune ou noire; le pontet est élargi de façon à ce que le pistolet puisse être utilisé avec une main gantée (lors par exemple de combat dans des conditions météorologique défavorable comme la neige).

La carcasse et le canon du PLF est anodisé noir tandis que les pièces mobiles sont bronzées.

L'ouverture du PLF s'effectue en poussant vers l'avant le levier situé devant le pontet.

L'artifice peut alors être engagé dans la chambre; Le canon peut alors être basculé en sens inverse jusqu'à son blocage.

Le chien peut alors être armé manuellement et l'artifice percuté par pression sur la détente.



Le pistolet modèle 1934:

On remarquera que le principal fabricant rencontré est Walther ce qui explique que ce pistolet signaleur est souvent désigné comme pistolet Walther).                            

Fabriquant                                                                       Code                                                                                Production estimée             Remarque(s)
Waffen fabrik Carl Walther, Zella-Mehlis/Thüringenn   Bannière Walther surmontant la date de fabrication   ?

ERMA à ERFURT                                                                ERMA-ERFURT

Bernard Berhauss à Lübeck                                            S/237


Quelques photos seront plus parlantes qu'un texte long et sans intérêt.

Nous remarquerons que les deux premier modèles (respectivement daté 1934 et 1937) possèdent des poinçons d'acceptation (U et S) estampillés sur le côté droit de l'arme (canon et bloc) sont les mêmes. Après ces dates, ils recevront les Waffenamt que l'on observe sur les différentes armes allemandes.


Nous observons aussi dans les modèles ci-dessous, l'évolution des marquages de l'aigle allemand (1937, 1938, 1938, 1942 et 1943) :











Modèle en acier de très belle finition, daté 1934. Ce pistolet dispose encore de plaquettes en bois et conserve encore son poids important (comparé aux pistolets décrits ci-après)















Modèle plus tardif daté 1937. La finition est plus simple. Le bronzage a été remplacé par une anodisation. L'acier a été remplacé par du duralumin (alliage essentiellement composé d'aluminium, de cuivre et de magnésium).















Modèles 'hybrides'

Il faut cependant noter qu'il est possible de rencontrer des pistolets lance fusées 'hybrides'. En effet, ils peuvent être composés de pièces issues de différents modèles.

Pour exemple:













Sur le LP ci-dessus, nous observons un pontet de LP Mod 26 (reconnaissable par sa taille plus petite), un bati de LP Mod 34 fabriqué par Walther comme l'indique la bannière ci-dessus et complété par un canon fabriqué par Erma (code ayf) surement fabriqué après 1940 du fait que ce code est apparu après cette date. L'assemblage est donc des plus hybrides. Il faut noter l'absence de numéro de série (généralement sur le bati en dessous de l'axe de manoeuvre du canon et sur le canon sensiblement au même emplacement) ainsi que l'absence d'anneau de crosse.

Deux explications sont peuvent être envisagées:

- Le LP a été fabriqué en arsenal à partir d'un stock de pièces disparates (lors de la transition entre les modèles par exemple..),

- Le LP a été assemblé par un armurier à partir de pièces provenant de pièces de rechanges différentes (Vorratskasten fournies par Walther d'une part et Erma d'autre part ou caisse de pièces de rechanges remplies de pièces de fabricants distincts).

Le mystère restera entier notamment sur l'origine du bloc détente issu du modèle 26.

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 838
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LeuchtPistole

Message  Hick22 le Mar 7 Juin 2016 - 9:48

Le modèle Heer

Dès 1940, période où la guerre perdure depuis un an, le pistolet lance fusée « Heer » 1934 est modifié et devient le « Heer » type guerre.

Ce dernier diffère par quelques détails tels une crête de chien plus étroites, un indicateur de chargement permettant de voir si l’arme est chargée ou non, des plaquettes de crosses plus fines et un anneau de crosse différent.



Cette vue permet de comparer la différence concernant le chien entre le modèle 34 (à gauche) et le modèle Heer (à droite).

Nous pouvons observer l'indicateur de chargement sur le modèle Heer de droite (modèle 34 à gauche).

Le fait d'introduire une cartouche dans le pistolet signaleur provoque le soulèvement d'un ergot, qui permet, même dans l'obscurité, de déterminer que l'arme est chargée.



En 1943, le ‘Heer’ type guerre subit un léger changement au niveau du levier d’ouverture qui est alors réalisé en tôle estampé.


Calibre: 4 (26,65 mm)
Masse: 0,680 kg
Longueur totale: 247 mm
Longueur du canon: 155 mm
Métal/alliage utilisé: Alliage léger anodisé

Ce modèle sera donc fabriqué de 1940 à 1943. Ses principales caractéristiques et fabriquants sont:

Fabriquant Code Production estimée Code WaAmt

Walther à Zella-Mehlis ac

Erma à Erfürt Erma-Erfurt ou ayf

Bernard Berhauss à Lübeck s/287 (1937-1938), 237 puis duv (1940)

??? dtd

Modèle Heer, fabriqué par Walther même si aucun code fabriquant n'est présent. Du côté droit, on reconnait l'aigle surmontant un cœur à l'envers, code permettant d'en reconnaître l'origine. On remarquera aussi la présence d'un poinçon de réception de la Kriegsmarine:











Modèle Heer, estampillé duv 1943.









Modèle Heer, marqué ayf 1942.









_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 838
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LeuchtPistole

Message  Hick22 le Mar 7 Juin 2016 - 9:54

Le modèle Zink

A partir de 1943 et toujours afin d'économiser les matériaux utilisés, le modèle Heer est désormais fabriqué en zinc ce qui lui donne l'appellation Modèle Zink.
Ces caractéristiques restent identiques à l'exception du poids (alourdi, il pèse désormais 1,250 kg au lieu des 0,730 kg du modèle Heer en duralumin) et ne subit désormais aucune finition (aspect brillant après polissage puis couleur gris au contact de l'air).



Fabriquant Code Production estimée Code WaAmt

Walther ac 43 359

Erma ayf 43 ou Erma-Erfürt

Berliner Lübecker duv 42, duv 43 214 (pour un Zink4/duv 43)



A côté du code fabriquant est gravée la mention Zink ou Zink 4.

Illustrations (différents modèles / année)

Modèle en zink, marqué ac 1943. On retrouve sur le côté l'aigle surmontant un coeur à l'envers, symbole du fabriquant Walther.









Modèle zink, deux exemplaires fabriqués par Lübercker, code fabricant duv, marqué Zink 4 et daté 1942.










_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 838
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LeuchtPistole

Message  Hick22 le Mar 7 Juin 2016 - 10:09

Le modèle LP 42 (Leuchtpistole 42)


La guerre perdurant et comme dans tous les autres secteurs de fabrication, l'optimisation des matières premières et leur manque devinrent l'une des préoccupations principales des bureaux d'études

En parallèle, les 'coûts', temps et nombre d'étapes de fabrication furent passés à la loupe.

De ces différentes contraintes, naquit le modèle 42 ou LP 42 (pour Leuchtpistole 42) dont l'essentiel de la fabrication reposait sur le principe de l'emboutissage de métaux de récupération subissant 'in fine' un traitement de surface de galvanisation. Ainsi observe-t-on une couleur grisâtre, qui en vieillissant peut virer vers un ton vert.
La carcasse du pistolet est composée de deux demi-coques soudées.
Le mécanisme à simple action se réduit à des pièces simplement assemblées.

Il n'en demeure pas moins un robustesse certaine de ces pistolets.
De cette optimisation de fabrication, il ne ressort quasiment aucune opération d'usinage - en surface notamment -.

Les plaquettes sont fabriquées à partir d'un mélange de bakélite et de sciure de bois.

Ce pistolet lance-fusée fait d’acier pèse dans les 1.120 kg et mesure 220 mm avec un canon avoisinant les 155 mm tout comme le modèle "Heer".
Il faut cependant noter que le lancement de la production du LP 42 n'arrêta pas celle du modèle Heer qui continua en parallèle.

Les principales caractéristiques et fabricants de ce modèle sont:

Calibre: 4 (26,65 mm)
Masse: 1.120 kg
Longueur totale: 220 mm
Longueur du canon: 155 mm
Métal/alliage utilisé: acier (de récupération)



Fabriquant Code Production estimée Remarque(s)

Waffenfabrik Hugo Schneider AG, Leipzig; wa

Metallwarenfabrik C.u. W. Meinel-Scholer, Kligenthal/Sachsen; euh

??; qyn; Pas de documentation concernant ce fabricant (peut être le code euh en fin de guerre) - Voir le bas de cette page pour illustration.

??; sww; Idem

Il semble qu'un total de 420.000 pièces - tous fabricants confondus - furent produites durant le second conflit.

Waffenfabrik Moritz & Gerstenberger, Zella-Mehlis; em-ge; 200


Modèle précurseur du LP 42 décrit ici (Cf. article de Wolfgang Kern dans la Gazette des Armes n° 394. Il semble qu'il ait été conçu aux alentours des années 1933/35.


Remarque n°1:
On rencontre parfois ce PLF avec un canon rayé. Il est alors à rapprocher du Kampfpistole (mêmes artifices et munitions) mais sa production reste des plus discrète et très mal connue et documentée.

Remarque n°2:
Attention, ce type de PLF fut utilisé, après guerre, au Moyen-Orient (notamment par le biais de contrats avec l'armée israélienne, semble-t-il). Un exemple est donné ci-dessous.

Vue détaillée

Même si ce modèle de pistolet lance fusées LP 42 (LP pour Leuchtpistole) ne semble pas présenter de différences, il en existe quelques unes:



Malgré leur apparente ressemblance, quelques principaux détails les distinguent:

1: Le code fabriquant: "wa" (Hugo Schneider Lampenfabrik Leipzig) et "euh" (pour C. und W. Meinel-Scholar Metallwarenfabrik de Klingenthal),





2: Le type de fabrication du chien (soit d'un seul bloc, soit composé de 4 lamelles)



3: La finition (finition noire ou finition 'brillante')



En l'occurrence, le modèle de droite, finition plus foncée, illustre une réutilisation après guerre. Ce genre de pièce est, en général ,facilement reconnaissable grâce aux détails suivants:

- Dans le cadre de la réaffectation, ces pièces ont fait l'objet d'opération de révision. On observe alors des modifications de goupille ou le remplacement de celles-ci par d'autres types de fixation (vis, goupille de fabrication différente, etc.).

- Par ailleurs, le canon fait l'objet d'un marquage supplémentaire sur sa partie supérieure:



4: Plaquettes en bakélite noires ou marron, cf photo ci-dessus (en fait, mélange de bakélite et de sciure)

Exemple d'un PLF LP 42 fabriqué par euh (Metallwarenfabrik C.u. Meinel-Sholer) (en remerciant au passage le propriétaire pour le prêt des photos)









Exemple d'un LP 42 disposant du code fabricant 'qyn':









Exemple d'un LP42 camouflé 2 tons











Très rare exemple d'holster en toile web fabriqué pour le LP 42 (code fabricant 'cww'):









Autre exemple de ce rare holster en toile fabriqué pour le LP 42 (même fabricant)










_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 838
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LeuchtPistole

Message  Hick22 le Mar 7 Juin 2016 - 11:04

Le modèle Kampfpistole ou modèle Z

Tout d’abord, le premier dérivé du modèle « Heer », appelé Kampfpistole soit pistolet de combat, a été créé pour pallier les manques d’efficacité des armes alors en service dans l’armée allemande, en ce qui concernait le combat de rue.

En effet, l’Etat Major allemand avait alors besoin d’une armée légère, facile à manier et permettant un maximum d’efficacité sur le terrain.

C’est donc en 1939 que le pistolet lance-fusée « Heer » fut revu par les Firmes Erma et Walter ce qui permettra d’aboutir, durant la même année, à la création d’une arme répondant à ce besoin, le Kampfpistole.
Celle-ci reprend exactement la même structure que le « Heer » type 1934 ou type guerre à la seule différence que son canon, intérieurement, est rayé et que le flanc gauche de ce dernier reçoit comme marquage la lettre Z (celle-ci est de couleur blanche phosphorescente afin de pouvoir identifier l’arme lors d’un manque d’éclairage).
Cependant, une différence concernant les dimensions de la lettre Z peut être notée. Ainsi cette différence s'explique par le fait que deux usines de fabrications ont produit ce pistolet lance-fusée. En effet, sur les pistolets fabriqués par Erma, le Z est haut de 8 mm et le trait à une largeur de 1.5 mm; tandis que pour les armes produites par Walther, le Z est haut de 9 mm et le trait à une largeur de 1 mm.

Au cours de l’année 1940 l’unique marquage Erma-Erfurt hormis le Z, alors présent sur les exemplaires produits par cette même firme, est remplacé par le code ayf ainsi que de l’année de production.
Au total, de 1939 à 1942, cette entreprise a créé 15.000 Kampfpistole sans compter ceux produits par la firme Walther.

Modèle Z marqué ayf 42 donc fabrication par Erma et 'petit' Z,









Modèle Z marqué ayf 41 (fabrication Erma et 'petit' Z),







Modèle Z, marqué ac 41 donc fabrication Walther et 'grand' Z et détails du niveau à bulle ainsi que des rayures du canon.













Modèle Z, marqué ayf 42 donc fabrication Erma et 'petit' Z ainsi que quelques exemples de cartouches













Quelques exemples de cartouches pour Kampfpistole:



La légende est la suivante:

1 Nebelpatrone Z avec évent (fusée fumigène)





Boite contenant dix cartouches (pour le modèle présenté, les culots ont été enlevés); On remarquera le "Z" rouge en surimpression sur les deux faces de la boite pour la reconnaissance rapide de ce type de fumigène - Cliquez sur les photos pour les voir dans leur taille d'origine -.









2 Nebelpatrone Z sans évent (fusée fumigène)

3 Deutpatrone Z



4 Nachrichtenpatrone Z avec corps anodisé (cartouche porte message). Dans la coiffe sont contenus un crayon ansi qu'un papier. Après envoi du message remis dans la coiffe, une fumée est émise afin de pouvoir visualiser l'endroit ou celui-ci est situé.









5 Nachrichtenpatrone Z (cartouche porte message). Idem ci-dessus.

6 K.P.Sprengpatrone Z, marquage stencilé rouge sur le culot.





7 K.P.Sprengpatrone Z, douille acier laqué.

8 F.Leuchtpatrone Z, bouchon plastique noir.





9 F.Leuchtpatrone Z, bouchon plastique noir peint en blanc.

10 K.P.Sprengpatrone Z dans son conteneur en carton.









De plus amples informations peuvent êtres trouvées à l'adresse suivante: Site LEXPEV

En illustration, une petite nature morte montrant un LP "Z" avec une boite de cartouches fumigène:


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
avatar

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 838
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 33
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LeuchtPistole

Message  Thomas Dietrich le Mar 21 Juin 2016 - 23:25



I- Artifices à étui de 83mm

A) Artifices éclairant et de signal

Les artifices qui vont suivre devaient être tirés le plus verticalement possible avec l’arme si la fonction était de signaler. Si par contre l’effet était d‘éclairer, le tir devait être effectué à 50 degré sous la verticale.

Leuchtpatrone
Cartouche éclairante ayant un poids de 100gr provoquant une lumière blanche. Composée d’un étui de type chasse en carton de 79mm qui sera standardisé dans les année suivantes à 83mm avec l‘apparition des douilles métalliques, cette cartouche possède un culot en laiton munie de bourrelets demi cranté et une opercule lisse laquée blanche.


Leuchtpatrone 38
Cartouche ayant la même fonction que la précédente, c’est à dire une étoile blanche s‘allumant et pouvant atteindre une centaine de mètres de hauteur durant 5 à 9 secondes et ayant une intensité de 70 000 bougies. Cependant son étui se voit modifier. En effet, celui-ci voit ses dimensions poussées à 83mm et son étui n’est plus fait de carton mais d’alliage léger. Son culot et son opercule reste les même, seul des bandes blanche est rajoutée. La première d’entre elle, en forme d’anneau, est apposée au culot. La second tant qu’à elle fait 1cm de hauteur et entoure l’étui à 2cm du culot.

Leuchtpatrone 38 ( Grün )
Cartouche identique au modèle 1938 sur certains points. En effet quelques changements ont lieu. Le poids de la cartouche est réduit à 70g, le culot est de type lisse sans bourrelet, l’opercule lisse laqué est vert, les marquages sont de type verts tout comme d’ailleurs l’éclairage que produit la cartouche. En effet l’effet produit est une étoile verte à environ 100m durant prêt de 6-7 secondes, ce qui permet en plein jour de voir le signal à 2km.

Leuchtpatrone 38 ( Rot )
Cartouche identique au modèle 1938 sur certains points. En effet quelques changements ont lieu. Le poids de la cartouche est réduit à 82g, le culot possèdent des bourrelet cranté sur sa totalité, l’opercule laqué lisse est de couleur rouge et les marquages sont de la même couleur.

Leuchtpatrone 41
Cette cartouche n’est qu’une amélioration du modèle 1938. Ainsi, l’étui est fait d’aluminium ou d’acier laqué et les marquages disparaissent pour raison d’économie à partir de 1942.
L’effet produit est une étoile blanche, tournant vers le jaune, s’allumant sur une distance de 130-160m en hauteur durant prêt de 10-13 secondes et ayant une intensité de 170000 bougies, ce qui permet de voir en pleine nuit dans un rayon de 250m ce qui est assez important et de voir le signal en pleine journée à prêt de 4km.


Leuchtpatrone 41 ( Grün )

Cartouche identique au modèle 1941 sur certains points. En effet quelques changements ont lieu. La cartouche est rebaptisée Signalpatrone Einzeltern, Grün et ses marquages sont de couleur verte, tout comme son opercule. Son culot est de type lisse et ne possède donc plus de bourrelet à moitié cranté. L’effet produit est une étoile verte à environ 100m durant prêt de 6-7 secondes, ce qui permet en plein jour de voir le signal à 2km.

Leuchtpatrone 41 ( Rot )
Cartouche identique au modèle 1941 sur certains points. En effet quelques changements ont lieu. La cartouche est rebaptisée Signalpatrone Einzeltern, Rot et ses marquages sont de couleur rouge, tout comme son opercule. Son culot possède des bourrelet cranté sur la totalité de ce dernier. L’effet produit est une étoile rouge atteignant une hauteur de 100m et produisant un effet éclairant durant 6-7 secondes ce qui permet un signal visible en pleine journée à 2.5km.

Leuchtpatrone 41 ( verbessert )
Cartouche identique à la précédente ci ce n’est le signal qui est de type jaune et non blanc ainsi que ces marquages couleurs. Cependant cette cartouche a été très peu produite et vite abandonné car elle n’aurait pas donné de résultats probants.

B) Artifices fumigènes

Artifices ayant été utilisé en partie par la Luftwaffe et ayant pour but de marquer un terrain, de communiquer avec un appareil à basse altitude, etc …
Ces derniers devaient être tirés sous un angle très plat afin que le fumigène se dissipent le moins possible avec le vent.
Leur introduction dans l’armée daterait de 1940 mais ceci sans aucune certitude étant donné le peu de documentation d’époque ayant été recensé.


Rauchspurpatrone Gelb
Artifice de type fumigène composée d’un étui de 83mm en alliage léger et d’un culot à bourrelet lisse ainsi qu‘une opercule en carton paraffiné comportant 4 carrés jaune disposés en croix.. L’étui reçoit comme marquage 4 bandes jaune d’une largeur de 1cm tandis que le culot peut être marqué soit de 4 bandes jaunes tous les 90 degrés, soit d’une croix de même couleur où seul le centre resterait d‘origine. Sur ce type de projectile, l’appellation de la cartouche, l’année de production, et le fabricant sont apposés en noir. L’effet produit est 4 traînée de fumée jaune sur environ 60 mètres.


Rauchspurpatrone Blau
Cartouche identique à la précédente si ce n’est la couleur du fumigène et des marquages qui sont de couleur bleue.

Rauchspurpatrone Grün
Cartouche identique à la précédente si ce n’est la couleur du fumigène et des marquages qui sont de couleur verte.

Rauchspurpatrone Rot

Cartouche identique à la précédente si ce n’est la couleur du fumigène et des marquages qui sont de couleur rouge.

II- Artifices à étui de 103mm

A) Artifices éclairant

Les artifices suivants sont utilisés uniquement par la marine avec comme pistolets lance-fusée le Sl et Sld type Walther. Pouvant avoir un effet éclairant ou signal, ils sont utilisés de navire à navire mais aussi de navire à avion.

Signalpatrone Einzelstern ( SEE) Weiss
Artifice éclairant blanc en laiton arborant une longueur de 103mm. Son culot possèdent des bourrelet demi-cranté où est apposé, sur le point d’amorçage, une sorte de vernis incolore tandis que son opercule en plomb laqué blanc permet d’avoir un projectile à la fois étanché à l’air mais aussi à l’eau.
L’effet produit est une étoile blanche pouvant atteindre 100-120 mètre de hauteur et ayant 4-5 secondes de temps de combustion.

Signalpatrone Einzelstern ( SEE) Grün

Cartouche identique au modèle précédent sur certains points. En effet quelques changements ont lieu.
Tout d’abord le culot devient lisse et le point d’amorçage reçoit un vernis de couleur vert transparent permettant l’étanchéité de la cartouche tout comme la fermeture en plomb laqué vert sur l’opercule.
L’effet produit est une étoile verte pouvant atteindre 100-120 mètre de hauteur et ayant 5-6 secondes de temps de combustion.

Signalpatrone Einzelstern ( SEE) Rot
Cartouche identique au modèle précédent sur certains points. En effet quelques changements ont lieu.
Tout d’abord le culot possèdent des bourrelets crantée sur toute sa surface et le point d’amorçage reçoit un vernis de couleur rouge transparent permettant l’étanchéité de la cartouche tout comme la fermeture en plomb laqué rouge sur l’opercule.
L’effet produit est une étoile rouge pouvant atteindre 100-120 mètre de hauteur et ayant 6-7 secondes de temps de combustion.

B) Artifices fumigènes

Les artifices présentés ci dessous ont été uniquement utilisés par la Luftwaffe avec les pistolets signaleurs dont ont été dotés les soldats de l’armée de l’air allemande.

Rauchballpatrone Weiss
Artifice fumigène blanc arborant une longueur de 103mm. Son culot lisse se voit apposé un carré blanc et le corps de l’étui reçoit pour marquage en noir, la nature de l’artifice, la date de fabrication ainsi que le code fabricant. L’opercule de fermeture du projectile est, tant qu’à elle, laqué noir avec au centre un point blanc.
L’effet produit est émission d’un nuage de fumée blanc pouvant atteindre 120 mètres de hauteur environ.

Rauchballpatrone Gelb

Cartouche identique à la précédente si ce n’est la couleur du fumigène et des marquages qui sont de couleur jaune.

Le projectile de type fumigène qui va suivre, à pour but d’être utiliser lors d’attaque de véhicules blindés ou de personnels légèrement protégés. Cependant son utilisation sera vite abandonné car son efficacité est peu probantes.

Blendpatrone 40
Artifice offensif en alliage léger arborant une longueur de 103mm. Son étui reçoit en lettres noires la désignation du projectiles ainsi que la durée de son retard ( Verzögerung 0,5 sek.) tandis que son culot à bourrelet lisse se voit apposé un carré jaune. L’opercule de fermeture est tant qu’à elle laqué blanc lisse.
L’effet produit est une abondante fumée blanche irritante, suffocante et lacrymogène que l’on retrouve avec la munition antichar Panzerbüchse ainsi que dans la grenade en verre Blendkörper BK1.

III- Artifice à étui de 135mm

A) Artifices éclairant

Les deux modèles qui vont suivre devait être tirer avec un angle de 40 à 50° afin que la zone éclairer soit située à 100-250 mètre du tireur.

Fallschirmleuchtpatrone
Il faut rappeler que les première fabrications comme pour toutes les cartouches ont d’abord connu un étui en carton et culot en laiton qui se sont transformés dès 1940 en alliage léger.
Artifice éclairant blanc qui a comme particularité de posséder un parachute en tissu synthétique ou de papier de soie afin que le retombée de l’étoile soit plus importante. L’opercule de la cartouche est laqué blanc avec comme marquage en relief un petit parachute et le culot est demi cranté.
L’effet produit est une étoile blanche se déclenchant à environ 80 mètres de hauteur et ayant un temps de combustion plus ou moins égal à 15 secondes. Cette effet permet de produire une surface éclairée d’un rayon de 200 mètres avec une intensité de 70000HK.


Fallschirmleuchtpatrone (41)
Artifice identique au précédent si ce n’est l’abandon des marquages. A savoir que dès 1944 pour des raisons d’économies, la production de ces artifices reviendront avec des étui en carton laqué beige muni d’un culot en fer blanc.
L’effet produit est une étoile blanche, tournant vers le jaune, s’allumant sur une distance de 130-160m en hauteur durant prêt de 10-13 secondes et ayant une intensité de 170000 bougies, ce qui permet de voir en pleine nuit dans un rayon de 250m ce qui est assez important et de voir le signal en pleine journée à prêt de 4km.

Le modèle qui suit semble avoir été utilisé exclusivement par l’armée de terre allemande ce qui pourrait laisser penser qu’il s’agit d’un signal d’alerte, de détresse.


Fallschirmleuchtpatrone Rot
Cartouche identique au modèle Fallschirmleuchtpatrone sur certains points. En effet quelques changements ont lieu. Tout d’abord le culot possèdent des bourrelets crantée sur toute sa surface, l’opercule de la cartouche est laqué de couleur rouge et un petit parachute en relief est apposé sur cette dernière. L’effet produit est une étoile rouge se déclenchant à environ 80 mètres de hauteur et ayant un temps de combustion plus ou moins égal à 11 secondes.
A savoir qu’en 1943, des anomalies ont eu lieu sur des cartouches du fabricant dag. En effet, 2 cercles rouges concentriques sont présents au culot et l’étui de la cartouche possède 2 bandes rouges de 7.5mm de large, écartée de 5mm.

Le modèle qui suit est un signal tactique qui doit être tirer avec un angle le plus prêt possible de la verticale afin que l’effet produit soit le plus efficace.

Signalpatrone 3 Stern Grun
Cartouche composé d’un étui de 135mm en alliage marquée en noir du nom de cette dernière ainsi que de la date de fabrication. Sur son flanc est apposé également soit 3 point verts de 5mm de diamètre disposés en ligne verticale soit 3 points verts disposés en rond autour de l‘étui à 25mm du culot. Le culot lisse est marquée de trois points verts alors que l’opercule de la cartouche est laqué vert avec comme marquage en relief 3 minuscule points verts qui servent à l’identification tactile.
L’effet produit est 3 étoiles vertes se déclenchant à environ 90 mètres de hauteur et ayant un temps de combustion plus ou moins égal à 6 secondes.

Les 5 modèles ci-dessous sont utilisés en tant que signal tactique de jour comme de nuit. Leur visibilité est d’environ 2.5km. Le tireur doit positionner son arme le plus prêt possible de la verticale afin que le tir soit le plus efficace possible.

Sternbundelpatrone Weiss Mit Weissem Vorsignal
Cartouche de 163g composé d’un étui de 135mm en alliage léger marquée en noir du nom de la cartouche, de la date de fabrication ainsi que de 6 points blancs disposés autour de l‘étui à environ 25mm de la base. Son culot demi cranté est marqué de six point blancs tandis que son opercule laqué se voit apposés d’un marquage en relief représentant une espèce de roue crantée.
L’effet produit est une traînée blanche qui après avoir atteint une distance de 90mètre se transforment en 6 étoiles. Le temps de combustion est de 6 secondes environ, pré signal ( traînée lumineuse ) compris.


Sternbundelpatrone Grun Mit Rotlichem Vorsignal

Cartouche identique à la Sternbundelpatrone weiss mit weissem vorsignal ci ce n’est le culot qui devient lisse, les marquages qui sont de couleurs verts et le poids de l’ensemble qui tombe à 145g.
L’effet produit est une traînée rouge qui après avoir atteint une distance de 90mètre se transforment en 6 étoiles vertes.

Sternbundelpatrone Rot Mit Rotem Vorsignal
Cartouche identique à la Sternbundelpatrone weiss mit weissem vorsignal ci ce n’est le culot qui devient crantée sur la totalité de sa surface, les marquages qui sont de couleurs rouge et le poids de l’ensemble qui tombe à 138g.
L’effet produit est une traînée rouge qui après avoir atteint une distance de 90mètre se transforment en 6 étoiles rouges.

Sternbundelpatrone Rot-Grun Mit Gelbem Vorsignal
Cartouche de 150g composée d’un étui de 135mm en alliage léger où est apposé des marquages semblables à celui du culot.; d’un culot lisse où est apposés soit trois points rouges suivi de trois points verts, soit de point de couleurs alternées ( rouges, vert, rouge, vert, rouge, vert); d’une opercule laqué gris avec comme symbole en relief un cercle barré.
L’effet produit est une traînée jaunâtre qui après avoir atteint une distance de 90mètre se transforment en 6 étoiles rouges et vertes. Le temps de combustion est de 6 secondes environ, pré signal ( traînée lumineuse ) compris.

Sternbundelpatrone Gelb-Rot-Grun
Cartouche de 145g composé d’un étui de 135mm en alliage léger où est apposée le dénomination de la cartouche, la date de fabrication ainsi que 2 points jaunes, 2 points rouges, 2 points verts disposés en ligne verticale à partir de la base. Le culot de la cartouche es tant qu’à lui lisse et est marquée de 6 points de couleur correspondantes à ceux de l’étui. L’opercule de la cartouche est laqué de couleur grise et a comme marquage en relief un Y dans un cercle.
L’effet produit se fait sur 90 mètres de hauteur et est l’allumage de 2 étoiles jaunes, puis 2 rouges et enfin 2 vertes. Le temps de combustion de l’ensemble est d’environ 6 secondes.

B) Artifices fumigènes

Les 2 artifices qui vont suivre ont été utilisé par l’armée de terre et ont pour but de prévenir d’une attaque de blindée. Le tir de ces cartouches doit être effectué avec un angle proche de la verticale.

Rauchbundelpatrone Blau
Cartouche composée d’un étui de 135mm en alliage léger ayant pour marquage 4 bandes bleues parallèles, large de 2.5mm, situées à 12mm de la base; d’un culot lisse où est apposé 4 carrés bleus tous les 90°; ainsi que d’une opercule laqué bleue lisse. A savoir que cette cartouche fut utilisée en 1939 et 1940.
L’effet produit est 4 éléments fumigènes bleues se déclenchant à environ 85 mètres de hauteur et ayant un temps de combustion plus ou moins égal à 6 secondes. Les traînées de fumée sont visibles de jour à prêt de 1.5km.


Rauchbundelpatrone Violett
Cartouche identique à la précédente ci ce n’est la couleur des marquages qui sont violets. Cette artifice remplace dès 1940 la cartouche émettant des éléments de couleur bleue.
L’effet produit est 4 éléments fumigènes violets se déclenchant à environ 85 mètres de hauteur et ayant un temps de combustion plus ou moins égal à 6 secondes. Les traînées de fumée sont visibles de jour à prêt de 1.5km.

Les artifices dénommé Fallschirmrauchpatrone qui vont suivre sont des signal tactique utilisé par l’armée de terre. Le tir comme la plupart des artifices devait s’effectuer aussi prêt que possible de la verticale afin que ce dernier soit efficace.

Fallschirmrauchpatrone Blau
Cartouche composé d’un étui de 135mm en alliage léger où est apposé en bleu la nature de l’artifice, la date de fabrication ainsi que le code fabricant. Le culot de la cartouche est lisse et est marquée en bleue d’un symbole représentant un parachute et une virgule. L’opercule est tant qu’à elle laqué bleue lisse.
L’effet produit est un élément bleu fumigène se déclenchant à environ 80 mètres de hauteur et ayant un temps de combustion plus ou moins égal à 15 secondes.


Fallschirmrauchpatrone Rot
Cartouche identique à la précédente si ce n’est la couleur des marquages qui sont rouges ainsi que l’opercule.
L’effet produit sera bien entendu un élément rouge fumigène se déclenchant à environ 80 mètres de hauteur et ayant un temps de combustion plus ou moins égal à 15 secondes.

Fallschirmrauchpatrone Violett
Cartouche identique à la précédente si ce n’est la couleur des marquages qui sont violet ainsi que l’opercule.
L’effet produit sera un élément violet fumigène se déclenchant à environ 80 mètres de hauteur et ayant un temps de combustion plus ou moins égal à 8-9 secondes.

La cartouche qui va suivre est un marqueur pour l’armée de terre utiliser pour délimiter une portion de terrain et/ou se rendre visible à l’aviation. Le tir doit s’effectuer sous un angle équivalent à 25°.

Rauchstrichpatrone Violett
Cartouche de 135mm en alliage léger où est apposé divers marquages tel une bande épaisse de 5mm disposée en ligne verticale, la nature de l’artifice, le code fabricant, l’année de fabrication ainsi que la date de péremption. Le culot est lisse et est marqué d’un demi cercle violet tandis que son opercule est lisse, laqué et de couleur violette. L’effet produit est une traînée de fumée violette au bout de quelques mètres après la sortie de la bouche à feu jusqu’à environ une distance de 80 mètres.


L’artifice qui va suivre est appelé cartouche sifflante et a pour but de prévenir des attaques aux gaz. Le tir devait s’effectuer à 65° dans la direction de la personne ou groupe de personne à avertir. Cependant malgré leur utilité, leur production stoppera dès 1941.

Pfeifpatrone
Cartouche composé d’un étui en carton bleue de 135mm ainsi que d’un culot en laiton. Cependant cette version sera vite remplacé par un étui en alliage léger où figure divers marquages tel des bandes bleues larges de 10mm et située à environ 20mm de la base, la date de fabrication et de péremption ainsi que le nom de la cartouche. Le culot de cette dernière est lisse marqué d’un cercle bleue tandis que son opercule laqué bleue présente une boursouflure en son centre. Ainsi la cartouche pèse dans les 110g et mesure, boursouflure comprise, 137mm de hauteur.
L’effet produit est un éclairant jaunâtre accompagné d’un sifflement. Le tout se produit 1,5 secondes après le tir et la durée de cet artifice est de 4 voir 5 secondes. Le sifflement très caractéristique pouvait s’entendre à prêt de 500 mètres.
avatar

Thomas Dietrich
rang 3 Gefreiter
rang 3 Gefreiter

Messages : 532
Date d'inscription : 07/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum