Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Gregory H. "Pappy" Boyington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gregory H. "Pappy" Boyington Empty Gregory H. "Pappy" Boyington

Message  Hick22 le Lun 29 Jan 2018 - 19:13

Gregory H. "Pappy" Boyington, Colonel, United States Marine Corps.

Né dans l'Idaho le 4 décembre 1912, il était un As du Marine Corps Air dans la Deuxième Guerre mondiale. Il avait été un officier du Corps des Marines avant la guerre, mais avait démissionné pour servir avec Claire Chennault dans l'escadrille "des Tigres Volants" en Chine. Quand les États-Unis sont entrés dans la guerre, il a rejoint le Corps des Marines au début de 1942 et a été assigné aux Solomon Islands dans le Pacifique et servi aussi dans la campagne de Bougainville. Il a été abattu et par la suite capturé par le japonais le 3 janvier 1944 pendant une mission sur Rabaul. Il était alors un prisonnier de guerre jusqu'à ce qu'il ait été libéré à la fin de la guerre. On lui a attribué la Medal of Honor àson retour aux États-Unis. Il a été promu au Colonel à sa retraite du Corps en 1947.
Il est mort à Fresno, en Californie, le 11 janvier 1988 et a été enterré dans la Section 7-a de Cimetière national d'Arlington, près de l'Amphithéâtre Commémoratif et la Tombe des inconnus.

Gregory H. "Pappy" Boyington Boying10

Gregory H. "Pappy" Boyington Boying11

BOYINGTON, GREGORY

Grade et statuts: Major, U.S. Marine Corps Reserve, Marine Squadron 214.
Lieu et date de détachement Central Solomons area, du 12 Septembre 1943 au 3 Janvier 1944.
Entré en service à Washington.
Né le 4 Décembre 1912, à Coeur D'Alene, Idaho.
Autre décoration: Navy Cross.

Citation:

Pour héroisme extraordianaire et une dévotion sans égal à son devoir d'officier commandant le 214ème Escadron de combat des Marine en action contre les forces ennemies Japonnaises dans les iles centrales des Salomon du 12 Septembre 1943 au 03 Janvier 1944. Systématiquement dépassé au cours des vols dangereux et successifs au dessus d'un territoire hostile lourdement défendu, Maj. Boyington a frappé à l'ennemi avec une persistance audacieuse et courageuse, menant son escadron dans le combat avec des résultats dévastateurs contre la navigation japonaise, les installations du rivage et les forces aériennes ennemies. Résolut dans ses efforts à infliger des dégâts paralysants sur l'ennemi, le Commandant Boyington a mené une formation de 24 combattants sur Kahili le 17 octobre et, tournant constamment autour de l'aérodrome où 60 avions hostiles été stationnés, a courageusement défié les japonais pour faire décoller des avions. Sous sa commande brillante, nos combattants ont abattu 20 avions ennemi dans l'action suivante sans la perte d'un seul bateau. Un aviateur superbe et un combattant déterminé contre des forces écrasantes, le Commandant Boyington a personnellement détruit 26 des nombreux avions japonais abattus par son escadron et, par son leadership puissant, a développé l'empressement de combat dans sa commande qui était un facteur distinctif dans les accomplissements aériens Alliés dans ceci la zone extrêmement stratégique.

For extraordinary heroism and valiant devotion to duty as commanding officer of Marine Fighting Squadron 214 in action against enemy Japanese forces in the Central Solomons area from 12 September 1943 to 3 January 1944. Consistently outnumbered throughout successive hazardous flights over heavily defended hostile territory, Maj. Boyington struck at the enemy with daring and courageous persistence, leading his squadron into combat with devastating results to Japanese shipping, shore installations, and aerial forces. Resolute in his efforts to inflict crippling damage on the enemy, Major Boyington led a formation of 24 fighters over Kahili on 17 October and, persistently circling the airdrome where 60 hostile aircraft were grounded, boldly challenged the Japanese to send up planes. Under his brilliant command, our fighters shot down 20 enemy craft in the ensuing action without the loss of a single ship. A superb airman and determined fighter against overwhelming odds, Major Boyington personally destroyed 26 of the many Japanese planes shot down by his squadron and, by his forceful leadership, developed the combat readiness in his command which was a distinctive factor in the Allied aerial achievements in this vitally strategic area.

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
Hick22

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 1071
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 35
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Gregory H. "Pappy" Boyington Empty Re: Gregory H. "Pappy" Boyington

Message  Hick22 le Lun 29 Jan 2018 - 19:23

Chance Vought F4U Corsair

Gregory H. "Pappy" Boyington Vought10

Le Chance Vought F4U Corsair est un avion militaire américain, utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale et jusqu'en 1968.

Il est l'un des appareils les plus connus de la Seconde Guerre mondiale, notamment grâce à la série télévisée Les Têtes brûlées, laquelle a popularisé sa silhouette trapue et son aile en W (aile en mouette inversée) qui rendent le Corsair presque immédiatement reconnaissable. Il s'illustra essentiellement dans le Pacifique, servant à la fois au sein de l'US Navy et de l'US Marine Corps.

Gregory H. "Pappy" Boyington 800px-10

Le Corsair fut principalement déployé durant les campagnes du Pacifique pour affronter l'armée impériale japonaise à partir de 1943. Entre le 7 et le 30 avril 1945, trois cent cinq exemplaires du Corsair furent déployés par l'US Navy lors de la bataille d'Okinawa, avec le soutien de cent quatre vingt douze Corsair du corps des Marines. Sur six cents missions effectuées, ces unités remportèrent cent vingt quatre victoires, faisant du Corsair un avion de légende surnommé « Sweetheart of Okinawa ». Au total, cet avion totalisa plus de deux mille cent quarante victoires, ce qui en fait le deuxième avion le plus crédité du Pacifique (après le Grumman F6F Hellcat), et cent quatre vingt neuf appareils seulement furent abattus en combat aérien.

Gregory H. "Pappy" Boyington 99694010

Bien qu'il ait aussi servi durant la Seconde Guerre mondiale en mer du Nord aux mains des Britanniques qui furent les premiers à le mettre en œuvre depuis un porte-avions, il connaîtra la gloire dans le Pacifique où plusieurs escadrons se sont rendus célèbres, comme la VMF-214 des fameuses «Têtes brûlées » du major Gregory M. « Papy » Boyington. Même du côté nippon, le Corsair était devenu légendaire et connu sous le nom de « mort sifflante » en raison du bruit que faisait l'air sur les bords d'attaque des ailes.

Gregory H. "Pappy" Boyington Tetesb10


Dernière édition par Hick22 le Lun 29 Jan 2018 - 19:27, édité 1 fois

_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
Hick22

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 1071
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 35
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Gregory H. "Pappy" Boyington Empty Re: Gregory H. "Pappy" Boyington

Message  Hick22 le Lun 29 Jan 2018 - 19:26

Gregory H. "Pappy" Boyington Image10
Le vrai Papy dans son appareil

Gregory H. "Pappy" Boyington Photog10
Avec la meute de journaliste

Gregory H. "Pappy" Boyington 95993010
Dans la série "Les têtes brulées" en officier suppérieur


_________________
Tout le succès d'une opération réside dans sa préparation.
En tuer un pour en terrifier un millier.
Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes , nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine , le temps , l’espace , le commandement , la discipline .

L'Art de la guerre de Sun Tzu

War does not determine who is right .......... only who is left
Hick22

Hick22
rang 10 Stabsfeldwebel
rang 10 Stabsfeldwebel

Messages : 1071
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 35
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Gregory H. "Pappy" Boyington Empty Re: Gregory H. "Pappy" Boyington

Message  Contenu sponsorisé



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum