Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


UN MYTHE : LA JEEP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UN MYTHE : LA JEEP

Message  Oliver STONE le Ven 22 Juil 2016 - 10:24

HISTOIRE ET ORIGINE D’UN MYTHE :



1. Le contexte
A la fin des années 30 – début 1940, les Etats-Unis sont en pleine restructuration matérielle de leur armée. Que ce soit au niveau des uniformes, des tanks ou des véhicules, le but principal est de moderniser leur armée afin de préparer de futurs conflits. En effet, l’Allemagne nazie et le Japon sont tous-deux entrain d’étendre leur territoire et les USA doivent être prêt en cas d’attaque ennemie. Dans cette guerre qui s’annonce, ils identifient un point clef qui sera à l’origine de la Jeep : La guerre se gagnera grâce aux troupes mécanisées et mobiles.

2. Ete 1940
L’armée est déjà en plein développement de ses futurs tanks et de véhicules lourds. Mais aucun n’a encore été créé afin de remplacer les véhicules civils peu adaptés ou les moto avec sidecar. C’est pourquoi, le 22 juin 1940, l’Ordnance Department composé de membres de l’Infanterie, de la Cavalerie et du QMC, établisent le cahier des charges de ce qu’ils imaginaient comme un véhicule de référence :


  • De 545 kg maximum (augmenté à 579 kg le 1er Juillet et par la suite à 595 kg).
    Capable de transporter 273 kg de matériel militaire lors d’opération tout-terrain
    Empattement maximum de 1,90m (augmenté à 2m le 1er Juillet)
    Hauteur maximale de 90cm (augmentée à 1m le 1er Juillet)
    Hauteur au sol de 15cm minimum
    Double boîte de vitesse, dont une 4x4, avec vitesse de 80km/h sur route et 5km/h en tout-terrain
    Montage d’une mitrailleuse Cal. 30.
    Angle d’approche de 45° et de départ de 40°
    Corps rectangulaire
    Sièges pour 3 soldats
    Lumières Blackout


En faîte, ces spécifications furent très influencées par le travail de l’entreprise ""Bantam Motor Car", qui avait avant 1940 étudié les possibilités de créer, à partir d’une voiture civile Bantam, un modèle pouvant être utilisé par l’US-Army. Basé sur ces projets, 135 entreprises furent contacté pour travailler sur ce qu’on appelait un « véhicule léger de reconnaissance et de commande" dès le 11 juillet 1940. Elles n’ont eu que 49 jours pour proposer leur prototype.

3. Automne 1940
Seules 2 entreprises terminèrent leur projet pour la date critique, le 23 juillet 1940 : American Bantam et Willys-Overland. Le gagnant fut Bantam, qui enregistra la première commande de 70 véhicules, le tout pour une enveloppe de 171 185,75 dollars (soit moins de 2 500 dollars chacune). Bien que le modèle de Willys était moins cher, Bantam était sûr de pouvoir livrer dans les temps, ce qui n’était pas le cas de Willys.
Les ingénieurs de Bantam travaillèrent d’arrache-pied afin de livrer le premier prototype à temps : le 23 septembre 1940. C’est l'ingénieur Harold Crist qui fit les premiers test de conduite. Il effectua également le premier voyage de 370km qui conduisait la Jeep MKI (également appelée "Number One" ou GPV) aux tests.



Les tests ont été effectués et bien que certains soucis apparurent, le retour fût très enthousiaste sur les performances de cette voiture. Les tests furent conduits également sous l’œil des constructeurs Willys et Ford, qui prirent soin de prendre des notes pour leurs futurs prototypes. L’armée commanda 69 véhicules supplémentaires à Bantam. Toutes auraient cependant à recevoir les changements constatés lors des tests. Ces 69 véhicules furent connus sous le nom de « Bantam Reconnaissance Car model 60 ou BRC-60", appelée aussi MKII.



Pendant ce temps, le lobby de Willys et Ford, aidé par le désir de l’armée américaine de ne pas avoir un unique fournisseur et également l’inquiétude quand aux capacités de production de la petite entreprise Bantam, fit que l’armée les encouragea à produire des prototypes prenant en compte le cahier des charges et les corrections apportées lors du test de Bantam.
Willys présenta alors son modèle "Quad pilot model jeep" le 13 novembre 1940 et Ford poursuivi avec leur Ford Pygmy", premier véhicule avec radiateur plat à l’avant. Les deux modèles ressemblaient beaucoup à la jeep Bantam, et pour cause : Bantam avait travaillé sur le projet avant même que l’armée étudia un cahier des charges. L’armée décida que le gouvernement Américain était propriétaire des plans, et qu’ainsi il pouvait les distribuer aux compétiteurs. Bien que le travail de la jeep Bantam fût copié, Bantam ne dit rien.



La Jeep Willys-Overland quad



La Ford Pygmy

Entre juillet et novembre 1940, le QMC décida d’augmenter le poids maximum de 1 308 pounds à 2 160 (chiffre que Ford insista pour adopter), car les trois fabricants ne pouvaient atteindre cette limite. Même s’il était possible sur les plans de créer un véhicule aussi léger, cela avait pour conséquence de l’équiper avec un moteur très faiblard et d’autres pièces de moins bonne qualité. Bantam eu donc une jeep moins lourde que les deux autres, Ford s’aligna sur les 2 160 pounds et enfin Willys échoua dans la guerre du poids…

Après beaucoup de disputes, d’études, de lobby concernant les trois fabricants (à qui acheter ? combien de véhicules ? pour quand ? etc), il fut décidé le 14 novembre 1940 de commander 1 500 véhicules supplémentaires aux trois fabricants.

Les trois modèles furent encore analysés pour arriver à la conclusion qu’aucun des trois n’était supérieur à l’autre. Chacun avaient ses avantages et ses désavantages. Le moteur Willys, appellé « Go Devil » donnait des performances époustouflantes, mais l’inconvénient était son poids très élevé. Tous ces tests et les modifications qui en découlèrent furent les plan de base pour les prochains 1 500 modèles.

Le 17 septembre 1940, les 69 modèles supplémentaires de Bantam BRC-60 arrivent au QMC et sont directement distribuées aux unités de terrain. Le succès est immédiat et tous ne peuvent qu’attendre les prochaines livraisons pour remplacer les anciennes voitures et motos.

4. Printemps 1941
Les 1 500 jeeps commandées devaient être livrées pour le 7 mai 1941 mais il y eu quelques retards :

Bantam livra ses premières 52 jeeps le 31 mars 1941 et après cette date, l’entreprise était capable de produit 65 jeeps par jour.
Ford fabriqua sa première jeep le 28 février 1941 mais des grèves dans les usines de Spicer Axle retardèrent Bantam et Ford.
Chez Willys, la priorité numéro une était de réduire le poids des jeeps en dessous des 980kg. Cela prit trois mois à chercher où réduire le poids, en passant des grosses pièces aux plus petites comme les boulons, mais aussi en affinant la couche de peinture. On passa ainsi de deux couches à une seule.
Les véhicules livrés par les entreprises furent la Bantam BRC-40, la Ford GP et la Willys MA, très semblable mais pas identiques :



La Bantam BRC-40



La Ford GP



La Willys MA

La guerre en Europe devint plus féroce et le gouvernement fit de nouvelles commandes afin d’aider l’Angleterre et la Russie principalement. Bantam livra 2 642 nouvelles BRC-40, Willys 1 553 MA et Ford 4 456 GP. La grande majorité de ces modèles furent donc envoyées aux alliés dans le cadre de prêt de matériel, mais une petite partie équipa l’armée américaine (avec l’Alaska et Hawaï) afin de faire de nouveaux tests. Là encore, l’idée était de trouver les avantages et les défauts de chaque modèle, afin d’en créer un unique pour une production de masse.

A cette période, quelques entreprises se lancèrent dans la course mais ne réussirent pas à rattraper leur retard afin de gagner un contrat (Chevrolet, Davis, Crosley, etc). Bantam réalisa un contrat avec Checker, afin de sous-traiter une partie de la production en 1941. Ainsi naquit la Bantam Checker, livrée à l’armée comme prototype :



La Jeep Bantam Checker

5. Eté – Automne 1941
La guerre était aux portes des Etats-Unis, et il était temps de prendre une décision. Quel modèle allait être choisit ? Ford gagna le match mais de fortes protestations gagnèrent le gouvernement et les fabriquants. Après-tout, Bantam avait créé les premiers dessins et Willys était notablement au dessus des autres fabriquant… d’où sortait Ford : corruption ? Lobby ? Le gouvernent américain souhaitait garder un fabricant de masse, et Ford était le meilleur en ce domaine. Suite à ces protestations, c’est le modèle Willys MA qui fut choisit comme modèle standard, principalement grâce à son moteur plus puissant. Quelques modifications furent apportées, afin d’ajouter à la Willys MA les avantages des autres modèles et ainsi créer la meilleure jeep.

Le contrat fut signé le 23 juillet 1941, quelques mois avant l’entrée en guerre des USA, pour 16 000 jeeps payées 736,74 dollars chacune. Les modifications principales qu’apporta ce modèle furent :

Adoption du système électrique américain : batterie 2H, générateur de 40 ampères et feux
Levier de vitesse au sol et frein à main au centre.
Le réservoir d’essence passe à 57 litres
Système d’attelage militaire à l’arrière
Autres modifications provenant de Willys et Ford…

Toutes ces modifications amenèrent à la création de la jeep Willys MB, également appelée "Truck, ¼ ton 4x4".
La totalité des commandes furent livrées par Willys avant le terme du contrat, en octobre 1941. Mais la demande était telle qu’une seconde source d’approvisionnement allait être obligatoire. En échange d’une garantie de contrats, Willys donna tous les plans et méthode de production au gouvernement américain, qui s’occupera de trouver une seconde source de production.

Ford perdit ainsi la course au design, mais son énorme capacité de production fut choisie par le gouvernement pour assurer une production en masse et équiper les troupes qui allaient s’engager dans un long conflit. Le 10 novembre 1941, Ford signa le contrat sur les dessins de Willys et ces jeeps furent appelées "Ford GPW"F (le W ajouté tiendra pour Willys, à qui l’on doit le modèle final). Bantam fut définitivement écarté de la production, ce qui est un coup dur car ils étaient à l’aube du projet et avaient des capacités de production suffisante pour équiper une partie de l’armée. Ils produiront ainsi 2 675 jeeps Bantam BRC-40.

Dès la standardisation des jeeps Willys MB et Ford GPW, les dernières productions (sous les 1 500 unités) de prototypes furent envoyées aux alliés ou revendues comme surplus militaire. Aujourd’hui ces modèles sont devenus extrêmement rares.



La Jeep Willys MB de type Slat-Grill

6. Production de guerre
Durant la seconde guerre mondiale, Ford aura construit 277 896 jeeps GPW, et Willys 335 531 jeeps MB. Les contrats finirent le 30 juillet 1945, peu avant la fin de la guerre. La dernière Ford sortit de l’usine le 30 juillet 1945 et la dernière Willys le 20 Août 1945 à l’usine de Toledo.

sources :
wikipedia
US Militaria
jeeppress-europe
dday-overlord
avatar

Oliver STONE

Messages : 470
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 53
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum